Magazine Cyclisme

Tour de France 2018 : le parcours

Publié le 17 octobre 2017 par Mart1

TDF2018.jpg Comme prévu, la Grande Boucle s'élancera de Noirmoutier, en Vendée (Pays de la Loire) le 7 juillet.
Au programme des premiers jours, un contre-la-montre par équipe, à Cholet, de 35 km. Puis, le peloton partira en direction de la Bretagne, avec au programme des ribinous et une double ascension du Mûr-de-Bretagne.
Les jours qui suivent, la course continuera vers le Nord pour rejoindre Roubaix en empruntant quelques secteurs pavés.
Changement de décors ensuite, avec une virée dans les Alpes, empruntant le Plateau des Glières. Là encore, il y aura 2km de route non goudronnée. Une arrivée à l'Alpe d'Huez sera également au programme des premières étapes de montagnes.
En fin de deuxième semaine, le Tour ira également explorer les bosses de la Lozère, avec une arrivée prévue à Mende.
Enfin, le programme Pyrénéens de la troisième semaine promet une belle bagarre entre grimpeurs avec l'inédit Col de Portet et pour finir un contre-la-montre individuel visitant les cols du Pays Basques, 24 heures avant la traditionnelle arrivée à Paris.

Le parcours détaillé

  • 1re étape : Noirmoutier-en-L'Île - Fontenay-le-Comte (samedi 7 juillet)

Une arrivée au sprint, mais avec le maillot jaune en bonus.

  • 2e étape : Mouilleron-Saint-Germain - La Roche-sur-Yon (dimanche 8 juillet)

Là encore, sans doute une arrivée au sprint.

  • 3e étape : Cholet - Cholet CLM (lundi 9 juillet)

35 km de contre-la-montre par équipe. Attention aux écarts !

  • 4e étape : La Baule - Sarzeau (mardi 10 juillet)

On continue le festival des sprinteurs !

  • 5e étape : Lorient - Quimper (mercredi 11 juillet)

Enfin des routes vallonnées. Les baroudeurs échapperont-ils à la vigilance des équipes de sprinteurs ?
ET05.jpg

  • 6e étape : Brest - Mûr de Bretagne (jeudi 12 juillet)

Un circuit final de 16km, avec double dose d'ascension à Mûr-de-Bretagne !
ET06.jpg

  • 7e étape : Fougères - Chartres (vendredi 13 juillet)

La plus longue étape du Tour de France 2018. Attention aux bordures !

  • 8e étape : Dreux - Amiens (samedi 14 juillet)

Là encore, les coureurs devront se méfier du vent.

  • 9e étape : Arras Citadelle - Roubaix (dimanche 15 juillet)

15 secteurs pavés (21,7km au total).
ET09.jpg

  • Lundi 16 juillet : repos à Annecy
  • 10e étape : Annecy - Le-Grand-Bornand - via le Plateau des Glières (mardi 17 juillet)

Ascension difficile du Plateau des Glières, avec un final sur une route non goudronnée. Puis les cols de Romme et de la Colombière. L'arrivée sera jugée au Grand-Bornand.
Ce parcours sera également celui de la cyclo L'Etape du Tour.
ET10.jpg

  • 11e étape : Albertville - La Rosière Espace San Bernardo (mercredi 18 juillet)

Une étape courte, avec le Beaufortain et Roselend. Les coureurs passeront sur le barrage (comme en 2016 à Emosson). L'arrivée sera jugée dans la station de La Rosière.
ET11.jpg

  • 12e étape : Bourg-Saint-Maurice Les Arcs - L'Alpe d'Huez (jeudi 19 juillet)

Au programme : La Madeleine, Montvernier et La Croix de Fer avant les 21 virages vers l'Alpe d'Huez. 5000 m de dénivelé positive. Bon courage les gars !
ET12.jpg

  • 13e étape : Bourg d'Oisans - Valence (vendredi 20 juillet)

Une étape promise aux sprinteurs.

  • 14e étape : Saint-Paul-Trois-Châteaux - Mende (samedi 21 juillet)

L'étape s’achèvera par la Cote de la Croix Neuve.

  • 15e étape : Millau - Carcassonne (dimanche 22 juillet)

Étape vallonnée, avec l'ascension du Pic de Nore.

  • Lundi 23 juillet : repos à Carcassonne
  • 16 étape : Carcassonne - Bagnères-de-Luchon (mardi 24 juillet)

Longue étape, avec un final corsé : les cols du Portet d'Aspet, de Menté et du Portillon.
ET16.jpg

  • 17e étape : Bagnères-de-Luchon - Saint-Lary-Soulan (mercredi 25 juillet)

65 km seulement, pour une étape courte à travers les Pyrénées. Au menu, Peyresourde/Peyragudes, Val Louron-Azet, et le Col de Portet. L'organisateur espère que ce format permettra de dynamiter la course.
ET17.jpg

  • 18e étape : Trie-sur-Baïse - Pau (jeudi 26 juillet)

Traditionnelle arrivée à Pau, réservée aux sprinteurs

  • 19e étape : Lourdes - Laruns (vendredi 27 juillet)

Col d'Aspin, Col du Tourmalet, col des Bordères puis Aubisque. Une belle étape de montagne : 4700 m de dénivelé positive !
ET19.jpg

  • 20e étape : Saint-Pée-sur-Nivelle - Espelette CLM (samedi 28 juillet)

Un contre-la-montre individuel vallonné, de 31 km.
ET20.jpg

  • 21e étape : Houilles - Paris-Champs-Elysées (dimanche 29 juillet)

Des équipes réduites

En 2018, sur le Tour de France, comme sur les autres Grands Tours, les équipes seront limitées à 8 coureurs, contre 9 les années précédentes. Le peloton sera donc composé de 176 coureurs.

Des bonifications

Des bonifications "bonus" seront accordées (3, 2 et 1 secondes), dans un endroit stratégique du final, sur chaque étape en ligne.

Des points pour les poids

Les points pour le meilleur grimpeur seront doublés dans les Pyrénées, sur la dernière ascension de chaque étape.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mart1 4141 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines