Magazine Finances

500 maisons rénovées basse consommation : Première publication des enseignements opérationnels des programmes Je rénove BBC en Alsace !

Publié le 22 octobre 2017 par Alsagora @alsagora
500 maisons rénovées basse consommation : Première publication des enseignements opérationnels des programmes Je rénove BBC en Alsace !Le 10 octobre dernier, Anne-Michèle Delange Directrice régionale déléguée ADEME Grand Est, Ludmila Gautier, Représentante territoriale Alsace, EDF Délégation régionale Grand Est et Christian Curé, Directeur technique territoire et ville du Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), ont présenté la première publication sur les enseignements opérationnels des programmes Je rénove BBC (JRBBC).
LES PROGRAMMES JE RÉNOVE BBC
La maison individuelle demeure le mode de logement préféré des Français. S’intéresser à la rénovation énergétique de ce type d’habitat, comme l’ont fait la Région Grand Est, EDF, ÉS et l’ADEME sur le territoire alsacien au travers de ces programmes relevait donc du réalisme économique et sociologique, mais également de la nécessité environnementale : l’habitat représentant actuellement 40% des dépenses d’énergie et 25% des rejets de CO2.
Le pari était de rénover 500 maisons individuelles, avec pour objectifs la maîtrise de la facture énergétique des ménages et la réduction des émissions de CO2 et des consommations d’énergie. Un engagement financier conséquent de la part des partenaires : 8 millions d’euros au total et une équipe de 8 experts EDF et ÉS pour l’accompagnement des actions de rénovation énergétique des maisons.Pari tenu ! 500 maisons individuelles ont bien été rénovées selon les standards de la basse consommation entre 2009 et 2017. Les consommations et les factures énergétiques ont été divisées en moyenne par 3 et ce sont plus de 5 000 tonnes de CO2 par an qui ne sont plus émises dans l’atmosphère, soit l’équivalent des émissions de 2 200 voitures qui parcourent 15 000 km par an ! Autre effet positif, la valeur de la maison BBC est elle aussi en hausse, avec une progression estimée entre +5 et +35%.
UNE MONTÉE EN COMPÉTENCE DES PROFESSIONNELS
En bonus : une large montée en compétence des professionnels du bâtiment impliqués dans ces programmes. En effet, les programmes JRBBC ont permis à la filière professionnelle de se structurer et de monter en qualité. Plus de 100 maîtres d’oeuvre ont été formés sur les chantiers. Un référentiel technique simplifiant leur travail a été défini, leur permettant de suivre une méthode éprouvée.Il met notamment l’accent sur les travaux d’enveloppe en agissant sur les principaux leviers que sont l’isolation et l’étanchéité à l’air. Sur ce dernier point, un gros travail de sensibilisation a été effectué, avec tests de performance et contrôles de chantier.Ainsi, les programmes JRBBC ont fait évoluer les pratiques, mettant davantage l’accent sur une conception très rigoureuse en amont des chantiers afin d’avoir l’assurance du résultat. Ils ont mis en avant une logique de travail : d’abord agir sur l’enveloppe, l’isolation et l’étanchéité pour améliorer les performances thermiques d’une maison. La modernisation du système de chauffage ne vient qu’ensuite.Il est à noter également que les opérations de rénovation menées ont concerné des maisons de toutes les époques et de tous types, de la maison alsacienne du 19e siècle au pavillon des années 1980, intégrant leurs profils et leurs contraintes.
UNE PUBLICATION QUI SOULIGNE L’EXEMPLARITÉ DES PROGRAMMES
Aujourd’hui, les programmes JRBBC font référence au niveau national. Et ce n’est pas fini.Le nombre conséquent de rénovations menées et la richesse des retours d’expérience enregistrés ont décidé EDF et le Cerema à publier les enseignements opérationnels exceptionnels qui découlent des programmes JRBBC.Performance énergétique et de l’enveloppe, systèmes de chauffage, d’eau chaude sanitaire et de ventilation, bilan carbone, qualité de l’air intérieur… les enseignements techniques sont concrets et directement opérationnels.La publication fait notamment ressortir les principaux enseignements des programmes : le facteur 4 a été atteint sur le CO2. Pour cela, la priorité qui doit être mise sur les travaux d’enveloppe, comme souligné plus haut, et l’importance d’une approche globale de la mise en oeuvre, avec une coordination des travaux en conséquence. Il est nécessaire de considérer l’impact des différents lots de travaux, qui interagissent les uns par rapport aux autres, et cette approche globale doit être réalisée par un acteur ou un groupement d’acteurs ayant une vision générale des problématiques énergétiques appliquées aux bâtiments. Des questions demeurent sur le modèle économique des opérations.
Première publication de ce type en France, gratuite et disponible sur Internet, elle permettra aux professionnels et aux décideurs de tout le territoire de faire progresser la pratique de la rénovation.A télécharger sur : http://www.certu-catalogue.fr/
500 maisons rénovées basse consommation : Première publication des enseignements opérationnels des programmes Je rénove BBC en Alsace !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alsagora 3649 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines