Magazine Environnement

La forêt, un univers féerique à explorer

Publié le 23 octobre 2017 par Brunetisa
La forêt, un univers féerique à explorer
Je viens de terminer la lecture du livre de Peter Wohlleben La vie au coeur de la forêt.
L'auteur est garde-forestier et auteur du magnifique livre (Best-seller) La vie secrète des arbres. Lorsque j'ai appris qu'il sortait un nouvel ouvrage, j'étais impatiente de le lire.
 J'aime bien me balader en forêt et même si je connais quelques plantes, champignons, arbres et insectes j'adore découvrir de nouvelles espèces.
Ca tombe bien, ce guide reprend plus de 250 espèces d'animaux et de plantes.    Bien sûr il y a des espèces que je connaissais déjà, mais sa façon de les présenter et de montrer leurs interrelations au sein de cet écosystème sont tout à fait passionnant. J'ai découvert également de nombreuses espèces. Et les photos sont magnifiques.
La forêt, un univers féerique à explorer
Pour chaque animal, plante, insecte, champignon on découvre, les noms, l'espèce, les caractéristiques (en couleur sur le côté de la page) ainsi qu'une description. Celle-ci diffère des descriptions classiques en insistant plus sur les relations entre les espèces, avec le milieu et avec l'homme. Cela nous permet de mieux comprendre la fonction de chaque élément décrit au sein de la forêt et l'influence de la présence de l'homme.
La fin du livre est consacrée à la forêt en elle-même et aux conséquences des mauvaises actions de l'homme sur son écosystème. Cela nous permet de mieux comprendre ce milieu très complexe.
Difficile de choisir un extrait, tant toutes les espèces sont intéressantes. Mais, puisqu'il faut choisir, je vous propose, au hasard, le saule marsault.
La forêt, un univers féerique à explorer
"Le saule marsault
Salix caprea/salicacées
Caractéristiques : Ecorce jeune - verte avec des verrues -, plus tard -rugueuse, semblable à celle du tremble. Feuilles ovales de 6 cm avec des bords de différentes structures (d'ondulées à crénelées et dentelées).
Le saule marsault est la star du printemps : lorsqu'il fleurit, les abeilles et les bourdons trouvent pour la première fois après l'hiver de grandes quantités de pollen et de nectar. Chez le saule marsault, il y a des arbres femelles (chatons verts) et des arbres mâles (chatons jaunâtres). Il attire en outre plus d'une centaine d'espèces de papillons. Ses graines duveteuses peuvent s'envoler à des kilomètres et atteindre des friches sur lesquelles ne pousse encore aucune sorte d'arbre. Il peut y atteindre 15 m de haut, mais ne vit pas très vieux : après quelques décennies seulement, le saule marsault se casse, partageant ainsi le destin d'un grand nombre de variétés de pionniers. Son bois ne présentant aucun intérêt, il est systématiquement éliminé des exploitations forestières, et on ne le trouve plus qu'en bordure de chemin ou de forêt".
La forêt, un univers féerique à explorer
Non seulement c'est un livre que l'on dévore en étant bien au chaud au coin du feu, mais aussi un guide que l'on met en premier dans son sac lorsque l'on part en balade ! Je l'ai d'ailleurs déjà mis dans mon sac pour être sûre de ne pas l'oublier à ma prochaine sortie !
              
(sources images : Amazon, wikipédia)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 8637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte