Magazine

L'épidémie d'achat de stations de ski

Publié le 24 octobre 2017 par Go11
L'épidémie d'achat de stations de skiEn ces temps de réchauffement climatique, on pourrait penser que seul Trump serait assez fou pour acheter une station de ski, lui qui refuse d'accepter la réalité du changement climatique causé par l'homme, mais ce n'est pas tout à fait le cas.
Au cours de ces dernières années, certains grands groupes financiers ou regroupements de stations existantes se sont lancés dans l'achat de stations de ski sans trop se préoccuper de températures planétaires à la hausse et d'un marché du ski dont le volume refuse obstinément de croître.
Le prix d'achat de Deer Valley Resort par KSL / Crown n'a pas été divulgué, mais il a du falloir sortir les gros dollars pour convaincre ses anciens propriétaires de vendre.
Si on devait établir un barème des prix d'achats de stations de ski et s'appuyer sur le récent achat de Whistler pour près d'un milliard d'euros par Vail Resorts, sur une base de 2.100.000 journées-skieur pendant la saison 2015-2016, cela équivaudrait à environ 450 euros par journée-skieur.
S'il fallait appliquer le même barème pour Deer Valley, cela donnerai plus de 300 millions d'euros, mais j'ai l'impression que la transaction a du largement dépasser la barre des 400 millions d'euros pour faire « fondre » les vendeurs et choquer le monde du ski.
La planète n'est pas le seul élément en surchauffe ces jours-ci !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte