Magazine Santé

YOGA et AÉROBIC à la fois c'est 2 fois moins de risque de maladie cardiaque

Publié le 24 octobre 2017 par Santelog @santelog
YOGA et AÉROBIC à la fois c'est 2 fois moins de risque de maladie cardiaque

Les patients souffrant de maladies cardiaques qui pratiquent le yoga et l'exercice aérobique profitent d'une double réduction de la pression artérielle, de l'indice de masse corporelle (IMC) et des niveaux de cholestérol par rapport aux patients qui pratiquent le yoga seulement ou l'exercice aérobique seulement. Des données présentées au 8è Congrès de l'Emirates Cardiac Society (Dubai) qui suggèrent une pratique de l'exercice diversifiée, selon le principe déjà reconnu pour l'alimentation.

Il est aujourd'hui bien démontré que l'intervention sur le mode de vie, en combinaison avec une prise en charge médicale, contribue à réduire le risque de décès et de comorbidités cardiaques. Les bénéfices du yoga qui consiste en une combinaison d'exercices du corps, de l'esprit et de l'âme et de l'exercice aérobie sur les facteurs de risque coronariens et métaboliques sont bien démontrés. Cette étude montre que la pratique combinée de ces 2 types d'exercice multiple par 2 l'effet prévention du risque cardiaque.

2 types d'exercices pour plus de bénéfices : l'étude a été menée avec 750 patients diagnostiqués avec maladie coronarienne. 225 participants ont été invités à suivre un programme d'exercices aérobiques, 240 patients à pratiquer le yoga indien et 285 à participer aux 2 programmes à la fois. Chaque groupe a suivi une formation de 3 mois/6 mois de yoga et / ou d'exercices aérobiques. L'étude montre que :

  • la pratique de l'exercice aérobique seul et du yoga seul apportent des réductions similaires de la pression artérielle, du cholestérol total, des triglycérides, du LDL, du poids et du tour de taille ;
  • la pratique combinée d'exercices de yoga et d'aérobie permet une réduction du risque cardiaque 2 fois plus importante, dont une amélioration significative de la fraction d'éjection ventriculaire gauche, de la fonction diastolique et de la capacité d'exercice.

Bref, pratiquer de manière combinée le yoga et l'exercice aérobique permet non seulement de réduire le stress mental, physique mais aussi vasculaire et contribue à la prévention du risque de décès et de morbidité cardiovasculaires.

Une " bonne mesure " de mode de vie pour les patients atteints ou à risque élevé de maladies cardiaques.

Équipe de rédaction Santélog


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70621 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine