Magazine Humanitaire

« Nos mains, notre avenir » : des mains propres pour les générations futures

Publié le 24 octobre 2017 par Cmasson

La garderie communautaire de PK12 est située dans la grande commune de Balbala, où vivent de nombreuses familles vulnérables. Action contre la Faim et l’Association Paix et Lait ont organisé une grande séance de sensibilisation sur le lavage des mains à destination des enfants et de leurs parents. L’objectif : promouvoir un geste simple mais crucial pour la survie des enfants de Djibouti.

En complément de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, les bonnes pratiques d’hygiène sont des mesures essentielles pour lutter contre l’apparition des maladies diarrhéiques et respiratoires, qui font des victimes chaque année à Djibouti chez les enfants de moins de 5 ans. Les études de l’OMS/UNICEF estiment que le lavage des mains peut réduire le nombre d’enfant touchés par des maladies infantiles d’environ 45% (JMP WHO/UNICEF 2015).

« Il est important de sensibiliser les mères de familles [sur le lavage des mains], car elles peuvent transmettre ces messages aux générations futures », témoigne une des mères de famille venues participer à la journée de sensibilisation. Elle tient sous son bras une bouilloire neuve et du savon, remportés à l’issue d’un jeu sur les bonnes pratiques d’hygiène

Le lavage des mains est une habitude présente dans les ménages de la commune, « c’est l’affaire de tous » renchérit le Président de la commune de Balbala, avant de montrer lui-même l’exemple.

Pour les ménages qui ne possèdent pas de savon, une autre solution existe : « des cendres et de l’eau », comme l’explique un membre d’Action contre la Faim issu de la communauté, en faisant une démonstration devant les participants. Dans les deux cas, « le lavage des mains doit être pratiqué lors des 5 moments clés : avant de préparer à manger, avant de manger, avant de donner à manger aux enfants (y compris avant l’allaitement), après être allé.e aux toilettes, après avoir nettoyé les selles du bébé. »

Grâce à la mobilisation des nombreuses associations locales, la Journée mondiale du lavage des mains a réuni plus d’une centaine de participants.es à Balbala, ainsi que des représentants de la commune, qui se sont prêtés aux nombreux jeux et animations préparés pour l’occasion.

Ces sensibilisations sur l’hygiène et ses bienfaits se poursuivront dans le cadre des prochaines activités du projet NUTRIS financé par l’Agence française de développement, qui visent à encourager et à faciliter l’acquisition de latrines par les habitants de la commune. Elles seront accompagnées d’activités de plaidoyer et de sensibilisation avec la société civile locale afin d’interpeller les autorités et les bailleurs de fonds sur l’importance d’investir dans les interventions en hygiène et assainissement pour lutter contre la sous-nutrition.

Photographie © ACF-Djibouti pour Action contre la Faim. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cmasson 71342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte