Magazine Séries

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 4. Episode 2.

Publié le 24 octobre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Jane the Virgin // Saison 4. Episode 2. Chapter Sixty-Six.


Jane the Virgin continue d’être une belle aventure. Le premier épisode de la saison était parfait pour nous mettre dans le bain de ce à quoi cette saison pourrait bien ressembler. Mais disons que l’introduction d’Adam dans la vie de Jane de cette façon était parfois un peu beaucoup. Maintenant que la direction de la saison est donnée, l’équipe créative décide de montrer la série sous son meilleur jour. Rafael et Petra sont de nouveau ensemble et tentent de récupérer le Marbella tant bien que mal, Jane est au début de sa relation avec Adam, Rogelio et Xio ont toujours un petit problème avec Darci (et qui est clouée au lit après sa fausse couche de la semaine dernière). Une bonne partie de cet épisode doit gérer plusieurs contextes différents. Mais je crois que le mieux reste Petra et Anezka. La façon dont la série gère la personnalité de chacun de ses personnages est intéressante et change un peu de ce que l’on a pour habitude de voir. Je dirais même que tout cela est plutôt rassurant dans un sens. Comme la Jane mère et la Jane capable de s’amuser, tout cela est une histoire de double personnalité (pas au sens pathologique du terme) avec laquelle Jane doit tenter de se faire. Ce qui est bien avec Adam, c’est qu’il fait oublier à Jane qu’elle est une mère avec des responsabilités et elle peut donc s’amuser. Et puis elle a envie de coucher avec Adam aussi.

Sauf qu’elle se questionne toujours sur l’intérêt de coucher avec quelqu’un si cela ne peut pas conduire à une relation viable et longue. Et tout cela est forcément remis en question quand Adam se voit offrir un boulot de VFX à Los Angeles. Tout cela est peut-être un peu tôt par rapport à l’arrivée tard d’Adam dans l’histoire, mais cela permet de tout de suite poser des bases intéressantes sans prendre de gants. Tyler Posey s’est vraiment bien intégré dans l’univers de Jane the Virgin. L’acteur semble s’amuser et incarne les moments les plus tendres avec pas mal de tendresse. L’intrigue la plus fun de cet épisode est bien évidemment celle de Rogelio avec Fabian. Surtout quand il décide de se déguiser en femme. C’était vraiment drôle pour le coup et je ne m’y attendais pas nécessairement. Je suis content de voir que Jane the Virgin fonctionne aussi bien car après 4 années elle aurait pu se reposer sur ses lauriers mais non, elle sait toujours tout remettre en question à sa façon, avec des personnages qui ont besoin de développer leurs intrigues et leurs personnalités de façon originale et intelligente. Que demander de plus (ou de mieux) ? Jane the Virgin a en tout cas trouvé une façon de faire qui me plaît et c’est tout ce qu’il me fallait.

Note : 8/10. En bref, toujours pleine de tendresse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines