Magazine Bons plans

Musique : Plongée en eaux sucrées avec la délicieuse Corine

Publié le 03 novembre 2017 par Larrogante

Corine aime le chocolat, brut et raffiné. Mais avec ce nouveau titre, Corine est plus cocktail où, en robe paillettes, elle plonge à corps perdu dans une pop disco enivrante, charnelle et sexy. Déjà sous le charme de son morceau « Pourquoi Pourquoi », que l’on se fait un plaisir à vous publier à nouveau dans l’article, Corine continue son aventure musicale avec « Cocktail », qui se boit avec excès, qui se vit comme un rêve.

On adore Corine, son univers, les sonorités captivantes et les paroles décalées de ses titres. Interview de cette sirène musicale, pour la sortie de son très beau (nouveau) clip.

Corine, qui es-tu ? Peux-tu nous en dire plus sur toi, ce groupe et tes débuts en musique ?
Corine : Je suis… Je suis la coiffeuse de ton village, la « tata » qui te sert à manger à l’école primaire, la bibliothécaire de ta province, enfin… Une fille de ta région quoi…. Je chante depuis toujours mais c’est la rencontre avec Marc Collin (Nouvelle Vague) et Dorion Fiszel qui marque un tournant dans ma carrière. J’écris les textes, ils font la musique et nous produisons ensemble.

Néons roses et bleus, ce « Cocktail » est une invitation. Quelle en est la recette ?
Corine : Un soupçon de sensualité, une pincette d’humour, un brin de folie, une équipe merveilleusement créative, cela donne un cocktail sucré / salé à l’esprit joueur…

« Quoi qu’il arrive, il y a toujours dans ma semaine des petites séances de Dahara (kung-fu) pour réveiller mon corps ! », Corine

Quel est ton quotidien ? Qu’est-ce que tu écoutes lorsque tu n’es pas sur scène ou en répétition ?
Corine : Mon quotidien ? Soit je suis sur scène, en répétition, en studio, en train d’écrire… Soit je profite du « rien »… J’adore ne rien faire, ne rien prévoir, me laisser porter, contempler, lire, découvrir de nouveaux artistes. Tiens, en ce moment j’écoute beaucoup Juliette Armanet, Calypso Valois, Anderson Paak ou du blues avec Big Ron Hunter… Mais quoi qu’il arrive, il y a toujours dans ma semaine des petites séances de Dahara (kung-fu) pour réveiller mon corps !

Dernière question, le blog s’appelle l’Arrogante, quelle est le summum de l’arrogance pour toi en musique ? Ou en tant que femme ?
Corine : Pour moi, le summum de l’arrogance en tant que femme et artiste est… de ne pas l’être !

Retrouvez Corine sur scène le… 
01 décembre 2017 à Six-Four-Les-Plages – Espace Malraux (Live) premiere partie Klub des loosers, le 09 décembre 2017 à Rennes – LES BARS EN TRANS – LE GATSBY (happening) et le 24 janvier 2018 à Lyon – Le Kao / Ninkasi – (live).

Propos recueillis le 2 novembre 2017, mille mercis à Jérémy Richet.
Photo de couverture : Laurent Thessier – A&D par Claire Grandjean



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Larrogante 583 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines