Magazine Société

La place de la femme dans le rap - 2

Publié le 03 novembre 2017 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Si certains pensent qu’en 2017 les rappeuses sont toujours animées par les causes féministes de leurs aînées, d’autres voient dans ce choix de se sexualiser un simple moyen de faire le buzz. Dans une société où le sexe fait vendre et où l’attention portée aux visuels s’accroît, les rappeuses doivent s’adapter.

Notons que le rap n’est en rien épargné par la pression de l’industrie musicale qui, elle, s’appuie sur les tendances. Par conséquent, les artistes sont incités à produire un contenu susceptible de plaire au plus grand nombre.
Mais voilà, certains pointent du doigt le fait que cette industrie soit patriarcale et qu’elle soit plus exigeante envers les femmes, surtout vis-à-vis de leur apparence. Ceci expliquerait pourquoi les rappeuses auraient tendance à tout miser sur leur physique.

Lors d’une interview accordée en 2016, le rappeur Lil Geezy confiait justement trouver dommageable que les rappeuses soient obligées de se dénuder pour "charmer le public" alors qu’elles pourraient apporter beaucoup plus.
Cependant, à l’heure où les prises de conscience sur l'objectivisation des artistes féminines semblent s’accumuler, les labels nient où s’appuient sur les attentes du public. Un public qui, lui, semble encore partagé entre éveil des consciences et accoutumance aux contenus explicites.

Les rappeuses quant à elles, semblent avoir inconsciemment assimiler ces codes dits sexistes et incarnent un paradoxe: celui de femmes libérées restant modelées par les souhaits de la société.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108018 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine