Magazine Culture

Critiques Séries : The Deuce. Saison 1. Episode 8.

Publié le 03 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

The Deuce // Saison 1. Episode 8. Ny Name is Ruby.
SEASON FINALE


HBO a renouvelé en septembre dernier The Deuce pour une saison 2 et c’est une très bonne nouvelle ! Surtout quand on voit le résultat de ce dernier épisode qui donne envie de poursuivre l’aventure beaucoup plus loin… Avec un épisode de 70 minutes tout de même , il fallait bien que cela évolue dans cette direction. On retrouve alors tout ce que David Simon aime faire depuis que j’ai découvert The Wire. Il y a de brillantes idées. La mort de Ruby démontre aussi les changements de l’industrie et le prix que cela peut avoir aussi. A côté de ça, Eileen, toujours incarnée par la splendide Maggie Gyllenhaal est une porn star glamour comme il se doit et sa meilleure amie vient juste de se défenestrer. C’est terrible mais la tragédie que The Deuce tente de raconter permet aussi de mettre en exergue le côté terrible de ce monde et l’envers d’un décor pas tout rose du tout. L’épisode joue aussi pas mal sur l’idée de la honte. Quand Marty Hodes explique à Eileen les différents types de porno qui fonctionnent le mieux avec les clients, alors la honte reste la clé. Pour Hodas, c’est le sexe lesbien et inter-ratial. J’aime bien la façon dont l’industrie du porno est dépeinte dans The Deuce car ce n’est jamais de façon colorée ou façon terrible mais un mélange entre les deux univers qui rend le tout fascinant et passionnant.

La série parle aussi bien de sexe, de porno, de prostitution que de crime organisé. Cette fin de saison est presque parfaite, pour plusieurs raisons. Au départ, The Deuce me laissait imaginer que cela allait devenir Vinyl, ou en tout cas que ce ne serait jamais à la hauteur des attentes que la série a créé. Puis The Deuce est devenue une sorte de Sopranos bis, de série brillante qui développe les strates d’histoire de chacun des personnages et parvient à délier le tout rapidement. Cet épisode nourrit également le téléspectateur de la suite de l’histoire de façon assez intelligente. Au delà de la mort de Ruby qui reste l’un des éléments les plus tragiques de la série, je trouve qu’il y a aussi quelques lumières qui sont braquées dans l’épisode afin de ne pas finir en mélodrame cherchant à faire pleurer dans les chaumières de toutes les façons possibles et imaginables. La série aime que l’on se soucis des personnages et de leur passé, ce qui nous permet d’en savoir plus sur chacun eux et surtout de s’attacher. La fin de l’épisode démontre l’évolution de la saison de façon solide et intelligente. Finalement, la saison 2 de The Deuce devrait changer pas mal de choses dans l’histoire de chacun des personnages alors que les pions sont distribués autrement ici par rapport au début de la saison. Une chose est sûre … j’ai déjà hâte !

Note : 9.5/10. En bref, un final presque parfait.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17991 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte