Magazine Société

Art

Publié le 06 novembre 2017 par Christophefaurie
Roman Polanski a détourné des mineures, non à une rétrospective de son oeuvre, disait-on il y a quelques temps. Le ministère répondait que l'on ne mélange pas art et morale.
Que resterait-il de notre passé si l'on appliquait ce type de raisonnement ? L'essentiel de notre patrimoine artistique vient de gens, dictateurs, rois, financiers ou autres aventuriers douteux, que notre morale moderne réprouve. D'ailleurs, on protège même les camps de concentration, ou les champs de bataille.
Tout cela est une question d'informations. On en a besoin pour penser. R. Polanski est moins intéressant comme coupable que comme témoin.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine