Magazine Société

Histoire

Publié le 07 novembre 2017 par Christophefaurie
M.Hollande était obsédé par la trace qu'il laisserait dans l'histoire. (Son conseiller en communication le disait à France Culture, samedi midi dernier.) Cela lui a fait faire énormément de bêtises. Et. cela l'a peut être condamné à une fin prématurée et piteuse. Curieuse obsession. Car l'histoire est-elle capable de juger quoi que ce soit ? De Gaulle ou Mitterrand furent-ils de bons ou de mauvais présidents ? Alexandre ? Louis XIV ? Et Thiers, qu'en pensez-vous ? Et Marx ? Et Heidegger ? Et Montaigne ? Furent-ils de bons philosophes ?
En fait, la seule chose qui assure une place dans l'histoire, c'est l'autorité et la mythologie. Il est dit : ceux qui ne croient pas en Staline ou Mao, ou la vraie foi... sont passibles de la peine capitale. Et c'est enseigné dès la naissance. Pour le reste, ce qui frappe l'histoire, c'est l'anecdote et le ridicule.
Et si le bon président était le catalyseur du changement, celui qui ne laisse pas de trace ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine