Magazine

Les robots du XXIème siècle ont du boulot dans les banques !

Publié le 05 novembre 2017 par Rbruderm

De nos jours, tout se fait automatiquement. Par exemple, dans certains restaurants et cafés, nous utilisons déjà des machines pour commander nos plats et nos boissons. En quelques clics sur une carte tactile, nous pouvons sélectionner notre menu et payer l'addition. Ce n'est plus la peine d'essayer de croiser le regard d'un serveur ou de l'appeler. Il se passe la même chose, dans les usines, où les robots travaillent plus que des humains. Ce n'est pas tout ! Dans les banques, les banquiers font maintenant porter leur col blanc aux robots. Comment est-ce possible ?

Les robots du XXIème siècle ont du boulot dans les banques !

John Cryan, PDG de la Deusche bank

En France, il existe déjà des services bancaires sans banque. C'est le cas de Nickel, créé il y a 3 ans. C'est un compte bancaire simple, utile, et facilement disponible partout en France. Il suffit d'aller dans un bureau de tabac pour ouvrir un compte ! Ce service attire surtout ceux qui touchent de petits salaires, car les frais de dépôt et de retrait ne sont pas chers. Pour ma part, en tant que Coréenne, je regrette que seules les personnes de nationalité française et de l'union européenne puissent ouvrir un compte Nickel, mais c'est une démarche tellement innovante.

La France n'est pas le seul pays où il existe des services bancaires sans agence. En Corée, depuis Avril dernier, il est désormais possible d'ouvrir un compte sans passer par les locaux d'une banque. Ce premier service à avoir vu le jour s'appelle K-bank. C'est très commode pour ouvrir un compte. Toutes les procédures se déroulent sur une application téléphonique et s'effectuent en quelques minutes ! Comme cette banque n'a pas d'établissement, nous pouvons retirer de l'argent dans les distributeurs des supérettes " GS-25 " ouvertes 24 heures sur 24. Pour les autres services, nous allons simplement sur leur site Internet ou sur l'application. Malheureusement, cette banque n'a pas rencontré

Si kakaobank a euplus de succès que k-bank, c'est parce que kakaobank a été créée par l'entreprise qui gère kakaotalk, l'application de messagerie gratuite, la plus populaire deCorée. Grâce à cela, kakaobank a pu sans difficultéêtre portée à la connaissance d'un large public. Par ailleurs, la banque a supprimé toutes les commissions pour attirer unmaximum de clients potentiels.

Les robots du XXIème siècle ont du boulot dans les banques !

Les cartes de kakaobank

Du côté dela banque, cette mesure est aussi efficace. La baisse du nombre d'agencesfacilite l'économie de budget attribué aux banquiers. Puisque lesbanques ne sontplus obligées de salarier leurs employés. De plus, si les emplois des guichetiersà la caisse sont remplacés par des robots, il y aura évidemment moins d'erreurs. N'est-ce donc pas là un grand avantage ?

Enfin, tous ces services tels que k-bank et kakaobank ne pourrontpas être accessible à n'importe qui comme elles se plaisent à se vanter.

Malgré tout, grâce à cette évolution technique, nous vivons dans un environnement où tout est possible. Il est indéniable que plus nous nous appuyons sur la technologie, plus nous serons incapables de nous enpasser. Pourtant, cette innovation techologique a amené de grands changement très positifs dans la vie humaine. Avec la technologie qui serépand dans tous les domaines industriels, nous avançons et notre vie devient plus diversifiée !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rbruderm 5038 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte