Magazine Culture

Critiques Séries : The Flash. Saison 4. Episode 4.

Publié le 07 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

The Flash // Saison 4. Episode 4. Elongated Journey into Night.


L’an dernier, The Flash n’était pas au sommet de sa forme. Et si le début de la saison n’était pas rassurant, depuis l’épisode précédent les choses sont bien plus funs. Surtout avec Danny Trejo en guest dans l’épisode dans le rôle du père de Gypsy, un chasseur de prime inter-dimensionnel appelé Breacher. J’ai l’impression de voir Machete même si ce dernier est un personnage Marvel (et pas un personnage DC Comics). Du coup, Breacher est un peu son équivalent DC et son introduction dans l’épisode est une bonne nouvelle. Danny Trejo apporte un côté fun à l’épisode dont The Flash avait clairement besoin et que la série sait exploiter de façon intelligente sans jamais tomber dans le too-much ou dans le trop ennuyeux. Il y a un bon équilibre dans les intrigues qui fonctionne et donne alors envie d’aller beaucoup plus loin. Cet épisode est aussi celui de l’introduction de l’Homme Elastique, qui appartient à l’univers DC et qui va faire face à Barry… Ralph Dibny est un personnage tout aussi fun que les autres. Je trouve presque dommage que cet épisode ait deux bons nouveaux personnages car si cela veut dire que dans un futur épisode on va s’ennuyer je serais vraiment déçu. L’homme élastique est un personnage fun qui intègre dont la Team Flash cette semaine et le résultat est bien plus étonnant que je n’aurais probablement pu l’imaginer au départ.

C’est aussi un épisode qui évolue autour de ces nouveaux personnages sans nécessairement chercher à créer des vilains. Par moment, j’ai l’impression de voir dans « Elongated Journey » tout ce que j’aurais adoré voir dans … Gotham, la série de FOX. Cette dernière aurait pu avoir des épisodes aussi funs (même si elle en a quelques uns). Si le personnage de Dibny est un peu différent de ce que j’avais en mémoire de l’Homme élastique, les changements sont les bienvenus eux aussi et permettent de moderniser ce héros. Durant la plupart des moments, cet épisode fonctionne et est réellement solide comme il se doit. Tom Cavanagh est toujours présent lui aussi, ce qui permet de faire cet épisode de The Flash un épisode presque parfait. Il n’y a rien dans cet épisode qui me déplaît mine de rien et c’est peut-être aussi pour cela que le divertissement de 42 minutes passe et qu’une fois terminé, j’ai eu envie d’en voir encore plus. Chaque personnage est utilisé de façon intelligente, et Cisco a droit à une intrigue qui fonctionne donc pile poil ce qu’il fallait là aussi. Finalement, The Flash avait besoin de cet épisode pour me remettre complètement dans le bain alors j’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent encore car je suis sûr qu’il y a des tas de surprises à venir même s’il est difficile de voir quelles sont les intrigues de la saison.

Note : 10/10. En bref, un épisode presque parfait avec lequel je me suis bien éclaté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17139 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte