Magazine Société

Le voyage à Paris - Un carnet de Pierre Aubert, de Raphaël Aubert

Publié le 07 novembre 2017 par Francisrichard
Le voyage à Paris - Un carnet de Pierre Aubert, de Raphaël Aubert

Le peintre Pierre Aubert (1910 - 1987) est le père de l'écrivain Raphaël Aubert.

Dans Le voyage à Paris, Raphaël présente un carnet de croquis de Pierre, comme celui-ci en avait toujours en poche quand il sortait de chez lui.

Ce carnet-là avait de l'importance aux yeux de Pierre puisqu'il le montrait très volontiers aux amis et aux connaissances de passage... et le laissait feuilleter par son fils...

Il est composé de vingt dessins de Pierre, non datés, sauf le premier qui est du 29 novembre 1968 et le dernier qui est du 2 décembre 1968:

Quatorze dessins sont consacrés au voyage proprement dit, de Vallorbe à Paris, et six à des lieux parisiens familiers et aimés de l'artiste.

Le texte de Raphaël est suivi d'un texte lumineux de Philippe Kaenel intitulé Kaléidoscope sans fin que précède la reproduction du support et des vingt dessins, qui sont tous oeuvres de Pierre.

Car le carnet même est de Pierre. Il ne provient pas du commerce: l'artiste l'a assemblé lui-même, sous la forme d'un dépliant, d'un leporello, avec sa reliure.

Avant de faire des commentaires circonstanciés sur chacun des croquis de cette série de vingt, Raphaël raconte Pierre et ce que Paris représente pour ce dernier.

Pierre s'y rend plusieurs fois, la première en 1934. A Raphaël il dira que ce qui l'a marqué avant tout, lors de ce voyage, c'est la découverte d'un grand musée, le Louvre:

Par la suite, à chacun de ses séjours à Paris, à partir de la fin de la guerre et jusqu'au milieu des années 1980 encore, il ne manquera jamais de s'y rendre et d'y passer de longues heures.

Non seulement Pierre aime des lieux parisiens situés à Montparnasse et à Saint Germain-des-Prés, mais aussi les heures passées dans le train qui le conduit à Paris...

Les dessins du carnet reproduits dans le livre sont bien des croquis, spontanés. Pierre dessine en quelques traits rapides, saisit les scènes dans leur immédiateté, avec virtuosité:

Ce qu'il aimait avant tout dans cet exercice, c'était la liberté qu'il offrait. C'était l'exercice lui-même. Une forme, encore une fois, d'expression sans contrainte...

Et la façon dont Raphaël en parle, savamment, montre bien que Pierre lui a appris à voir...

Francis Richard

Le voyage à Paris - Un carnet de Pierre Aubert, de Raphaël Aubert, 114 pages Art & Fiction

Vernissage le 8 novembre 2017 à partir de 18h30 à la boutique d'Art & Fiction, avenue de France 16, 1004, Lausanne

Livres précédents de Raphaël Aubert:

Malraux & Picasso - Une relation manquée, 124 pages,  Infolio (2013)

Cet envers du temps - Journal 2013, 292 pages, L'Aire (2014)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Francisrichard 10847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine