Magazine Culture

Critiques Séries : Stranger Things. Saison 2. Episode 3.

Publié le 10 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Stranger Things // Saison 2. Episode 3. Chapter Three : The Pollywog.


Alors que l’action continue d’avancer dans la saison 2, Stranger Things fait aussi quelques erreurs dans cet épisode. Notamment avec ses personnages. Fort heureusement que l’intrigue centrale de la saison est toujours en cours. On va dire qu’au moins cet épisode a Mews, le chat de la famille Henderson. J’aime bien les chats et le voir aussi souvent est presque une occasion de m’attendrir et peut-être de me permettre de voir que Stranger Things n’est pas si mauvaise cette semaine. La série continue de créer des moments comme celui de la balançoire au milieu de l’épisode que j’ai trouvé plutôt cocasse. Nous avons aussi le pollywog, que Dustin appelle d’Artagnan. Gaten Matarazzo est parfait dans le rôle de Dustin et je trouve le personnage charmant. C’est parfait pour une série comme Stranger Things, surtout avec ses multiples hommages à des tas de genres qui ont fait fureur dans les années 80. Je me demande donc ce que l’histoire de d’Artagnan peut réellement donner par la suite, mais elle n’apporte rien de neuf dans cet épisode. J’ai bien compris que Stranger Things cherche à créer une certaine forme de tension autour de ce petit lézard bizarre mais j’en attendais autre chose et c’est bien ça le problème.

Fort heureusement encore une fois que nous avons Dustin. C’est lui qui porte clairement tout l’épisode sur ses petites épaules. Mais certaines histoires ne permettent pas forcément de voir les personnages de la meilleure façon non plus. Comme Lucas qui a joué à Donjons & Dragons pendant des années avec ses amis et qui est ici un peu remisé de façon étrange. Face à Truesight, la série semble chercher à faire des choses différentes mais je ne comprends pas trop où est-ce que Stranger Things veut nous embarquer. L’intrigue de la saison est toujours là, en filigrane, mais pas suffisamment bonne pour nous surprendre. Et surtout nous motiver du début à la fin de l’épisode. Le charme de l’époque fait alors le reste et donc mon envie de continuer l’aventure même si pour le moment, la saison 2 se heurte avec cet épisode sur un rocher. Les flash-backs d’Eleven ne sont pas non plus ce qu’il y a de plus utile dans cet épisode. J’ai l’impression parfois que Stranger Things ne sait pas trop ce qu’elle veut faire et donc tâtonne ici et là des tas de trucs. Finalement, j’espère que le prochain épisode sera bien plus sympathique que celui-ci car j’avais envie d’un truc légèrement différent.

Note : 5/10. En bref, une déception.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte