Magazine France

Une anomalie a été détectée dans votre dossier

Publié le 11 novembre 2017 par Gauchiste

Tout récemment, j'ai reçu un message vocal au sujet de mon « dossier santé » :

« Une anomalie a été détectée dans votre dossier santé.  Pour parler à un conseiller, faites le 1... »

J'avoue avoir hésité, ça semblait vraiment louche. Il est vrai que des serveurs vocaux nous appellent parfois quand on est au chômage, notamment, Pôle Emploi a des robots qui nous appellent le 12 du mois si on a oublié de déclarer nos ressources. Mais à part ça, la sécu n'appelle jamais. En fait, quand il y a un problème, ils envoient plutôt un courrier avec du marqueur fluo partout.

Le temps que je me décide, faire le 1 a simplement coupé l'appel. J'imaginais que c'était simplement une arnaque basée sur l'idée que j'allais rappeler le numéro (probablement surtaxé), pensant tomber sur la CPAM ou une mutuelle de santé... j'oublie.

Quelques jours plus tard, même appel. Là, je fais le 1. Pour voir, mais méfiant.

Je tombe sur une personne qui connaît mon nom et me demande (pour confirmer mon identité) de donner ma date de naissance, ce que je refuse de faire. Après tout, ce n'est pas moi qui les appelle. J'explique qu'il y a beaucoup d'arnaques au téléphone et que je ne donne pas ces informations au téléphone. On me répond que c'est bien naturel.

Ensuite, le type me dit que suite à une nouvelle loi qui vient de passer, je ne suis pas couvert en cas d'hospitalisation, et après quelques minutes, j'entends des tarifs... 30 euros, 40 euros... je ne sais plus trop pour quoi, le type va vite, comme si c'était évident.

Étant à la CMU, il est plutôt rare que je doive payer pour des soins de santé. En particulier dans le cas d'une hospitalisation... Donc je me suis d'autant plus méfié, même s'il est évident que je n'aurais pas dépensé 1 centime. Mais je voulais voir jusqu'où le type irait. Alors je lui ai dit frontalement que je pensais qu'il mentait (je ne prenais pas de risque). Je lui ai demandé ce qu'il avait comme information sur moi.

Il a décliné mes nom, prénom, adresse et numéro de téléphone, point.

– Vous êtes à votre maximum là ?

Il n'avait même pas ma date de naissance.

S'il l'avait eu, il aurait presque été plus crédible. J'ai donc vraiment bien fait de ne pas lui donner. J'aurais alors enrichi un fichier qui circule à mes dépens. Car il faut savoir que ce fichier circule depuis longtemps, puisque je suis en liste rouge depuis au moins 5 ans...

Donc rappel pour ceux qui reçoivent des appels pourris (donc tout le monde) : ne JAMAIS donner la moindre information au téléphone. Ni à la banque, ni au centre des impôts, ni à la CAF, RIEN. Uniquement de face à face, par courrier, ou à la rigueur si c'est vous qui appelez, mais sachez qu'alors, c'est eux qui seront tenus de mettre en doute votre identité.

J'imagine qu'ils sauvent le PIB de certains pays ?

PS : depuis, j'en suis à mon 3ème appel identique...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gauchiste 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines