Magazine Humour

La question du Dimanche avec délicatesse

Publié le 12 novembre 2017 par Pantoled

Pour ce dimanche, posée avec la délicatesse d'une brique sur le coin de la gueule, la question est la suivante :

Et mes couilles sur ton front ??

Hahaha. Excellent. On se marre. On se fend la gueule. Punaise j'ai mal aux côtes. Hahaha. " Mes couilles sur ton front ". C'est génial. Du grand art. C'est bien simple, on dirait Hanouna qui vient de poser son chibre sur mon écran pour faire un essuie-glace. Quelle pertinence. Mais laissons plutôt de côté et intéressons-nous à Mickey (vous l'avez ?). Mickey est une souris anthropomorphe, ce qui en fait une créature relativement flippante. En effet, autant vous dire que le jour ou Mickey débarque sur le pas de ma porte, je sors une carabine semi-automatique de mon fion et je lui plombe le crâne. Disney, OK, mais Disney chez ta cousine et pas chez moi dans ce cas. Or, Mickey n'a strictement aucun rapport avec le sujet, et c'est pourquoi nous retournons maintenant à tes burnes (on se tutoie, on passe un bon moment). Premièrement, définissons ensemble le sujet de l'étude. Tes noix, tes raisins, tes poupougnes, bref :

Tes valseuses.

Si l'on en croit Wikipédia :

Le testicule ( testes) est la gonade mâle des animaux.
[...]
Tous les mammifères possèdent des testicules jumelés. Chez la plupart des espèces, ils migrent lors de l'embryogenèse et deviennent externes, dans une poche qui s'appelle le scrotum. Seules quelques espèces (mammifères marins) ont des testicules internes.

Ainsi donc, il n'est aucunement question d'une supposée migration de tes pompons ailleurs qu'au niveau du scrotum. Tes parties sur mon front, c'est donc en soi plutôt mal parti. Mais n'abandonnons pas, et creusons le sujet. Admettons : tes couilles sur mon front.

So what ?, comme disent si bien les anglais. On fait quoi, du coup ? On boit le thé ? On se fait un tennis ? Explique-moi, c'est quoi le concept ? Tu veux jouer au scrabble et voir si on arrive à aligner nos burnes compte-triple ?
Malgré la confusion dans laquelle elle me plonge, ta question fait sens. Elle interpelle, elle est disruptive : tu casses les codes (mais aussi les couilles) de la société moderne et tu questionnes sur la réalité socio-économique de nos rapports humains !

Finalement, le testicule sur le front ne serait-il pas un cri de révolte ? Une sorte de prière primale, portée par les tripes, dont toute la puissance reposerait sur un support totalement incongru par rapport au contexte de la gonade ? Absolument fascinant.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pantoled 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines