Magazine Santé

VESSIE HYPERACTIVE : Monsieur D., immobilisé par ses fuites 24 heures sur 24

Publié le 12 novembre 2017 par Santelog @santelog
VESSIE HYPERACTIVE : Monsieur D., immobilisé par ses fuites 24 heures sur 24
  • AVC
  • HTA
  • Hypertrophie bénigne de la prostate
  • Apnée du sommeil, appareillée depuis 10 ans
  • 1 chute à domicile, il y a 5/6 mois. Mise en place d'aide : téléalarme, kinésithérapeute, psychomotricienne, femme de ménage
Antécédents chirurgicaux :
    Intervention sur ligament de la cheville
Traitements en cours :
  • Tahor 10 mg 0-0-1)
  • Hyzaar (Association d'antihypertenseurs- 50 mg 1-0-0)
  • Kardégic (Antiagrégant plaquettaire- 75 mg 0 -1-0)
  • Mopral (Antisécrétoire gastrique- 20 mg 0-0-1)
  • Omix LP (symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate 0.4 mg 0-0-0-1)
  • Avodart (bloqueur de testostérone dans le traitement des troubles urinaires liés à un adénome de la prostate - 5 mg 1/jour)
Mode de vie :
  • Poids : 80 kg, taille : 1,68 m, IMC : 28.34 kg/m2
  • Activité physique : aucune
  • Activité professionnelle : travaillait comme traducteur
  • Apports hydriques estimés à 1.700 mL
  • Tabagisme : non
Histoire clinique Symptomatologie urinaire :

Le patient se plait d'une incontinence urinaire sur urgenturie et d'une incontinence urinaire d'effort aux changements de position. Déclencheurs : l'eau qui coule, mains dans l'eau froide. Cette incontinence est stable depuis plusieurs années, sans aggravation.

Les troubles ont lieu surtout la journée. Le besoin perçu est continu et rapide. La fuite urinaire perçue peut être de petites gouttes à " inondante ". Le patient utilise des protections, jour et nuit, de type anatomique (TENA Men Niveau 2), changées 1X/jour.

Le patient présente une nycturie avec 4 à 5 levers nocturnes. Le transit est déclaré normal.

Entretien patient :
  • Désir de prise en charge : oui
  • Grille mictionnelle sur 48 H : 8 mictions diurnes/24 heures (volumes estimés 10 - 150 mL) ; 2 à 3 mictions nocturnes, diurèse (volume total des mictions)/24 h : 1 L 270
Examen clinique en consultation urodynamique :
  • Examen neuro périnéal : Réflexes périnéaux présents. Tonus anal normal. Testing coté à 3/5.
  • Examen des MI (membres inférieurs) : Les réflexes rotuliens et les achilléens sont présents.
  • Les sensibilités superficielles et profondes sont normales. La force musculaire est de bonne qualité.
  • ECBU : stérile BU de contrôle : négative
Conclusions :
  • Débitmétrie : miction de 160 mL avec résidu post mictionnel à 280 mL, débit max 15 ml/sec.
  • Cystomanométrie : vessie hypocompliante avec un premier besoin (B1) ressenti à 330 mL, avec hyperactivité détrusorienne entraînant une miction incomplète sur table à 350 mL de remplissage et de capacité cystomanométrique et vésicale à 400 mL.
  • Profilométrie urétrale : PCUM39 cm H²0.
Propositions :
  1. Arrêter Hydrochlorothiazide (action diurétique) : arrêter le traitement par Hyzaar et faire un relais par traitement par Cozaar (autre antihypertenseur) ;
  2. Programmer les mictions toutes les 2 à 3 heures même sans besoin perçu ;
  3. Prendre avis éventuel avec un urologue pour RTUP +/- pose de bandelette urétrale (coordonnées d'urologues remises au patient et à son aidant) ;
  4. Programmer une nouvelle consultation urodynamique auparavant pour recontrôler la symptomatologie (le patient n'étant pas très enclin à être opéré) ;
  5. Revoir le choix des protections : conserver les protections anatomiques dans la journée, opter pour des culottes pour la nuit (ex : TENA Pants Plus).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine