Magazine Santé

BIEN-ÊTRE : L’ayahuasca pour réduire la dépendance et la dépression

Publié le 12 novembre 2017 par Santelog @santelog
BIEN-ÊTRE : L’ayahuasca pour réduire la dépendance et la dépression

L'ayahuasca ou " yagé ", une boisson traditionnelle amazonienne fait, avec cette étude de l'Université d'Exeter, ses premières preuves d'efficacité contre la dépendance à l'alcool et autres substances et sa consommation est associée à l'amélioration du sentiment de bien-être.

L'Ayahuasca est un mélange de Psychotria Viridis et de tiges de vigne Banisteriopsis Caapi. C'est une boisson " psychédélique " souvent utilisée en Amazonie par les tribus indigènes et les communités religieuses, qui contient de la diméthyltryptamine, une substance psychotrope puissante interdite dans la plupart des pays. Cette étude suggère néanmoins que sa consommation pourrait contribuer améliore le sentiment général de bien-être et offrir un traitement alternatif efficace contre l'alcoolisme et la dépression.

De précédentes recherches ont suggéré que les drogues psychédéliques telles que le LSD et les " champignons magiques " pourraient aider les personnes alcooliques à lutter contre leur dépendance et venir également " au secours " d la dépression. Les chercheurs de l'Université d'Exeter et de l'University College London analysent ici les données de plus de 96.000 participants au Global Drug Survey et constatent que les 527 usagers de l'ayahuasca signalent une consommation d'alcool moins problématique que les personnes qui prennent du LSD ou des champignons magiques. De plus, ces consommateurs d'Ayahuasca signalent aussi un bien-être général plus élevé que les autres participants, bien-être mesuré par l'échelle " Personal Wellbeing Index ".

L'ayahuasca, une option dans le traitement de la dépression et des troubles liés à l'alcool ? C'est ce que suggèrent ces chercheurs qui rappellent les études précédentes ayant déjà révélé le potentiel de l'ayahuasca comme médicament psychiatrique. Les auteurs ajoutent que l'analyse fournit des preuves supplémentaires de la sécurité et des promesses du traitement.

Il reste à préciser qu'il s'agit d'une étude observationnelle qui ne démontre pas le lien entre consommation d'ayahuasca et réduction de la dépendance et/ou mieux-être. Ainsi, si des essais contrôlés randomisés devront encore valider l'efficacité de l'ayahuasca dans la prise en charge des troubles de l'humeur et de la toxicomanie, ces données préliminaires issues de l'analyse la plus large effectuée à ce jour auprès de consommateurs d'ayahuasca, sont à prendre en compte.

" Si l'ayahuasca doit représenter un traitement important, il est essentiel que ses effets à court et à long terme soient étudiés et que la sécurité soit mieux établie. Dans ces travaux, son utilisation à long terme ne semble pas avoir d'impact sur les capacités cognitives, entraîner une dépendance ou aggraver les problèmes de santé mentale ".

Cependant, les données de l'enquête ont montré une incidence plus élevée de diagnostic de maladie mentale à vie chez les utilisateurs de l'ayahuasca...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine