Magazine Poésie

Semaine du 11 au 17 Septembre 2017

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Lundi 11 septembre

Image associée

S'il y avait un endroit à choisir
Pour une dernière caresse aux souvenirs
Sur le sable d'une plage j'irais m'endormir 
Les yeux ouverts vers le grand large
Quand le vent vient y faire naufrage
Noyée sous le radeau frêle de son ciel 
Je ferai le vœu d'être étoile éternelle
De devenir lumière de nuit ,petit soleil
Pour le regard des oiseaux sans sommeil
Qui s'envolent vers elle à tirant d'eau, à tire d'ailes
Sur les crêtes d'écume en vagues de plumes
Si je pouvais choisir...les jolies couleurs au delà des brumes

adelaide♥

Mardi 12 Septembre

Semaine du 11 au 17 Septembre 2017

La vie va ,la vie court
Et moi je vais et moi je cours
Après la pluie ,après l'amour.
Pas après faux pas fous
En petites foulées ou à genoux
Pour un diamant ou un petit caillou.
Sous ma semelle ,il roule
Je vole ou je m'écroule
Sous l'averse qui me saoule.
La vie pleure et puis sourit
Et moi je vais et moi je fuis
Devant l'amour ,devant la pluie .

Adelaide♥

Mercredi 13 Septembre

No hay razón para buscar el sufrimiento, pero si este llega y trata de meterse a tu vida, no temas; míralo a la cara y con la frente bien levantada . _ Nietzsche

Je t 'écris d'amour 
Je te crie de velours
Sur les toits alentours
Contre toi contre jour
Mots après les maux
En couleurs d'émaux
Bijoux d'encre gravés
Sur la soie du papier
Petites pattes de mouche
Eau rubis de ma bouche

Adelaide♥

Jeudi 14 Septembre

Résultat de recherche d'images pour

Au fond de mes yeux
Tu trouveras toujours un peu de bleu
Celui volé à l'océan des cieux
Il y aura toujours un sourire
Celui puisé à l'eau des souvenirs
Au fond de mes yeux
Il y aura toujours une petite lueur
Celle attisée au feu du p'tit bonheur
Tu y trouveras toujours un arc en ciel d'espoir
Celui d'un amour sincère à entrevoir

Adelaide♥

Vendredi 15 Septembre

Résultat de recherche d'images pour
                      

Du gousset en cuir de Pierrot qui s'endort
S'est échappée une belle pièce vétue d'or 
Qui s'est posée sur un pan de ciel noir 
Tapissant l'immensité de la table du soir 
Comme une tache d'encre dorée à l'ocre jaune 
Dont le petit prince nous a fait l'aumône 
Bue par un buvard d'écolier trop sombre
Elle allonge tous les creux de nos ombres 
Elle sourit la lune 
Belle de nuit,ronde et pleine de lumière 
Elle éclaire toutes nos insomnies éphémères 
Par la fenêtre de nos pensées assoupies 
Pour y réveiller nos chers rêves endormis
Petit sucre blanc dans un café trop serré 
Elle édulcore l'ivoire de nos yeux fatigués 
De sa douce saveur,effaçant nos rancoeurs
Douce liqueur d'infini venue d'ailleurs
Elle sourit la lune 
Adelaide ♥

Samedi 16 Septembre

Semaine du 11 au 17 Septembre 2017

Tourne ,tourne moulin des heures 
Tant de secondes à moudre
Sous la roue de bois du nouveau jour
Cueillette de douceur en douleur 
Dans les champs de coton du malheur
Grain nacré du temps de toute misére
Arraché aux herbes mouillées des rizières
Sous la meule qui doucement les broye
La rivière des heures dicte sa loi
Tourne ,tourne moulin des vents
Sur tes ailes passe un souffle de vie
Poussière de rêve qui s'enfuit
Quand la violence muette devient un cri

Adelaide♥

Dimanche 17 Septembre

Evidence

Dans la chanson de mes mots 
Plus de je t'aime à volo
Ceux que l'on m'a dit trop
Sonnaient à l'heure du faux
Je les dirai dans un regard
Sur un souffle chaud à part
A la force de mon étreinte
Toutes lumières éteintes
Je les murmurerai piano
Satin d'une caresse de peau
Ils seront dans mes silences
Ceux que souvent l'on pense
A l'ombre d'une absence
Comme une vérité si évidente
Qu'elle refuse qu'on la chante

Adelaide♥

Semaine du 11 au 17 Septembre 2017

Tourne ,tourne moulin des heures 
Tant de secondes à moudre
Sous la roue de bois du nouveau jour
Cueillette de douceur en douleur 
Dans les champs de coton du malheur
Grain nacré du temps de toute misére
Arraché aux herbes mouillées des rizières
Sous la meule qui doucement les broye
La rivière des heures dicte sa loi
Tourne ,tourne moulin des vents
Sur tes ailes passe un souffle de vie
Poussière de rêve qui s'enfuit
Quand la violence muette devient un cri

Adelaide♥

Dimanche 17 Septembre

Evidence

Dans la chanson de mes mots 
Plus de je t'aime à volo
Ceux que l'on m'a dit trop
Sonnaient à l'heure du faux
Je les dirai dans un regard
Sur un souffle chaud à part
A la force de mon étreinte
Toutes lumières éteintes
Je les murmurerai piano
Satin d'une caresse de peau
Ils seront dans mes silences
Ceux que souvent l'on pense
A l'ombre d'une absence
Comme une vérité si évidente
Qu'elle refuse qu'on la chante

Adelaide♥


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine