Magazine Société

Cdd

Publié le 13 novembre 2017 par Christophefaurie
En 2015, la différence entre allocations versées et contributions perçues par l'Unedic pour les CDI est... positive : il y a eu 18,892 milliards d'euros versés en allocations pour 29,28 milliards d'euros de cotisations perçues, soit un solde positif de 10,39 milliards. A l'inverse, pour les CDD, 8,88 milliards d'allocations ont été versées, alors que seulement 2,66 milliards ont été perçus, soit un trou de 6,22 milliards d'euros. La Tribune
En ce moment, je rencontre des patrons de PME. Je constate qu'ils sont terrorisés par les syndicats, les CE, et les CDI. Ce n'est pas toujours rationnel, mais c'est comme cela. D'autant que leur problème majeur, me disent-ils, est de trouver des employés... On marche sur la tête ?
Dans ces conditions, les mesures gouvernementales qui rendent le CDI plus facile à licencier qu'un CDD et qui donnent au dirigeant le pouvoir de court-circuiter ses syndicats, sont un pari qui n'est peut-être pas insensé. En effet, cela permet au patron de conjurer ses peurs. Or, il n'est pas enclin à licencier. Donc, non seulement cela pourrait créer de l'emploi, mais aussi résorber les déficits publics ?
Seulement, je constate aussi que le dirigeant ne connaît rien au droit.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine