Magazine Culture

Critiques Séries : Supergirl. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Publié le 14 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Supergirl // Saison 3. Episodes 5 et 6. Damage / Midvale.


Il était temps que Supergirl utilise mieux Erica Durance dans le rôle de la mère de Kara et c’est ce que « Midvale » tente de faire au travers d’un épisode flashback qui nous raconte la jeunesse de Kara. Cet épisode joue un peu le rôle de backdoor pilot pour une série dérivée de Supergirl centrée sur la jeunesse des soeurs Danvers alors qu’elles résolvent des mystères entre leurs classes. C’est une sorte d’épisode qui m’a énormément fait penser à Smallville à la façon Riverdale. L’épisode se déroule donc en 2007 et l’idée bien que bonne n’est pas toujours bien utilisée. Alors que Kara et Alex retournent à Midvale afin de se ressourcer, la série décide de revenir sur leur adolescence. Le but est de montrer la tension qu’il y avait entre les deux soeurs et le chemin que ces deux femmes ont parcouru depuis. J’aime bien cet épisode mais il lui manque un petit ingrédient en plus qui aurait sûrement parmi de nous offrir un véritable spectacle. Je dirais même que cet épisode est l’un des plus mauvais épisodes flashback du genre que j’ai vu depuis un bout de temps. Bien que Izabela Vidovic et Olivia Nikkanen soient très ressemblantes à Melissa Benoist et Chyler Leigh en versions plus jeunes, je trouve que l’épisode ne sait pas utiliser ces flashbacks de façon suffisamment intelligente.

Du coup, on se retrouve avec un cas de la semaine plus que des histoires de relations entre les personnages. Il est difficile de s’investir dans cette histoire de meurtre alors que la série aurait très bien pu utiliser les flashbacks pour d’autres raisons, peut-être même pour développer l’histoire de la saison. Midvale High pourrait être un bon terrain de jeu mais Supergirl n’a de cesse d’ouvrir des portes ouvertes sans intérêt. Sans compter sur la timeline qui suggère que Alex était au lycée il y a dix ans de ça donc elle n’aurait pas plus de 28 ans dans le présent ? Si les flashbacks ne servent pas l’histoire de la saison 3 du point de vue d’Alex, cela sert tout de même un peu Kara. « Damage » est fort heureusement bien meilleur. Notamment car il se concentre sur les histoires personnelles d’Alex. La rupture entre Alex et Maggie est un peu dommage, mais Supergirl fait des choses intéressantes malgré tout. J’aimais bien ce petit couple, il était mignon comme tout. L’amour est une chose que Supergirl a tendance à bien utiliser, surtout dans le cas d’Alex et Maggie et dire au revoir à tout cela me déçoit. Mais l’intrigue de l’épisode n’est pas plus palpitante que ça, donnant l’impression que Supergirl ne sait pas toujours bien comment équilibrer les trucs. Kate McGrath est quant à elle un ajout intéressant au casting de la série. Elle reprend plutôt bien le flambeau laissé par le départ de Cat Grant.

Lena Luthor est un solide personnage que Supergirl développe de façon intelligente et énergique. C’est à la fois un personnage cool, chaleureux et tendance qui colle parfaitement à ce que Supergirl semble vouloir faire. Et la scène finale d’action de cet épisode fonctionne elle aussi très bien. Que demander de plus ?

Note : 6/10 et 4/10. En bref, un mélange d’épisodes, de réussites et de ratés.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte