Magazine Santé

PROBIOTIQUES : Ils renforcent aussi l’immunité

Publié le 17 novembre 2017 par Santelog @santelog
PROBIOTIQUES : Ils renforcent aussi l’immunité

Le tractus gastro-intestinal fonctionne comme une barrière contre les antigènes provenant des microorganismes et des aliments. L'efficacité de cette barrière de défense intestinale dépend de plusieurs facteurs, dont le niveau de perméabilité intestinale et les communautés bactériennes établies dans le microbiote, mais ce n'est pas tout. Le message de cette revue phare de la littérature, publiée dans l'American Journal of Nutrition porte en effet aussi sur la contribution directe des probiotiques à la régulation immunitaire en particulier par l'amélioration des niveaux d'anticorps intestinaux et un meilleur contrôle de l'équilibre des cytokines pro et anti-inflammatoires. A partir de là, il devient possible de renforcer l'immunité par de nouvelles interventions thérapeutiques basées sur la consommation de ces microorganismes vivants bénéfiques, ou probiotiques.

Cette revue de la littérature menée par des chercheurs de l'Université de Turku (Finlande) décrit le rôle clé du tractus intestinal dans la défense globale de l'hôte, médié par les différents agents présents (dont la salive, l'acide gastrique mais aussi certaines bactéries du microbiote), le tissu lymphoïde associé au tube digestif (Gut Associated Lymphoid Tissue ou GALT) et l'efficacité de l'exclusion immunitaire (majoritairement par la muqueuse intestinale) de la myriade d'antigènes (capables de déclencher une réponse immunitaire) qui se présentent par l'intestin grêle. Ce dernier " rempart " va déterminer la tolérance -ou le développement des allergies chez l'hôte.

Cette meilleure compréhension du rôle de l'intestin dans la défense de l'hôte permet aux auteurs de mieux documenter les mécanismes possibles de la thérapie probiotique, visant,

  • soit la promotion d'une barrière de défense intestinale non immunologique, qui comprend le retour à la normale de la perméabilité intestinale et de la flore intestinale ;
  • soit l'amélioration de la barrière immunologique de l'intestin, en particulier par des réponses d'anticorps intestinaux (IgA) et l'atténuation des réponses inflammatoires intestinales, qui produisent un effet stabilisateur de l'intestin.

Ainsi, de nombreux effets probiotiques apparaissent médiés par la régulation immunitaire, en particulier par le contrôle de l'équilibre des cytokines pro-inflammatoires et anti-inflammatoires. Il est démontré que les bactéries probiotiques favorisent les mécanismes de défense de l'hôte endogène. En plus de leurs effets sur la défense intestinale non immunologique, des études démontrent l'impact bénéfique des bactéries probiotiques sur les réponses immunitaires humorales, sur la résistance aux agents pathogènes microbiens et finalement, leur contribution à l'immunisation et aux réponses immunitaires de l'hôte aux antigènes dangereux. D'autres études montrent que les probiotiques peuvent être utilisés pour soulager l'inflammation intestinale, normaliser le dysfonctionnement de la muqueuse intestinale et réguler à la baisse les réactions d'hypersensibilité. Enfin, des données plus récentes révèlent des différences dans ces effets immunomodulateurs des probiotiques, en particulier selon les profils des patients.

Les preuves sont donc multiples des effets probiotiques sur la régulation immunitaire, cependant, il reste un travail énorme à effectuer pour qualifier ces propriétés pro-immunité des probiotiques.

Équipe de rédaction Santélog


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine