Magazine Info Locale

Devant le public de la SED, France Poulain donne à l'Eure ses brevets de Renaissance

Publié le 19 novembre 2017 par Gezale

Devant le public de la SED, France Poulain donne à l'Eure ses brevets de Renaissance

France Poulain est passionnée.©Jean-Charles Houel

Quand on dit Renaissance dans l’Eure on pense inévitablement : Château de Gaillon, cathédrale d’Evreux, église de Louviers. Ce serait trop simple. France Poulain, architecte en chef des bâtiments de France, directrice du patrimoine dans notre département, a démontré, ce samedi devant les auditeurs de la SED (société d’études diverses) de Louviers que les églises (surtout) du Vexin, du pays d’Ouche et de maints endroits bien dissimulés dans l’Eure recelaient des preuves évidentes de la présence d’artistes (Italiens notamment) ou d’artisans en tout cas, inspirés par la Renaissance. 
Certes, son propos pointu, illustré de 200 photographies, en a submergé plus d’un ou plus d’une. Un propos original, historiquement fort et artistiquement étayé, de quoi épater le profane et de donner envie d’aller visiter ces trésors inconnus…ou mal identifiés. Il faut la science et le savoir d’une France Poulain pour dénicher tel dragon, reconnaître tel ange, décrire tel médaillon où les profils d’hommes et de femmes inconnus le disputent à des créations en séries de la part de sculpteurs sur pierre ou sur bois. Les thèmes et les sujets gréco-latins la passionnent !
L’Eure compte plus de 600 communes. Elles possèdent toutes un monument religieux où les catholiques, depuis des siècles pratiquent leur culte. Ces monuments souffrent de l’air du temps (pollué souvent) ou du manque d’attention de l’Etat ou des communes. En plus, quand la Révolution française passe par là, elle outrage la merveille qu’était le château de Gaillon, l’un des plus beaux châteaux de notre pays…aujourd’hui reconstitué à 80 % ! J’ai souvenir d’une visite qu’y firent François Mitterrand et Jack Lang dans les années quatre-vingt, démontrant l’intérêt qu’y portent nos princes d’aujourd’hui. France Poulain a même annoncé (mais quand ?) que des salles affectées permettraient d’exposer des objets d’origine afin que la pédagogie s’exerce en ces lieux au bénéfice des générations actuelles. Ce n'est pas le moindre des mérites de la conférencière que d'attirer l'attention sur ces boiseries intérieures ou ces pierres soumises aux pluies et au vent appelées irrémédiablement à disparaître…
En décembre prochain, un conférencier évoquera l’art roman dans la région de Louviers. La SED poursuit donc son œuvre au bénéfice du plus grand nombre…surtout des retraités ayant du temps à consacrer aux choses de l’esprit et au savoir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6896 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine