Magazine Politique

John McCain répond à Wesley Clark

Publié le 01 juillet 2008 par Exprimeo

John McCain met un coin entre Wesley Clark et Barack Obama au moment où les attaques de Wesley Clark ouvrent une fenêtre de tir inespérée pour capitaliser le cursus militaire du candidat Républicain. Les appuis montent de tous côtés pour s'indigner des attaques de Wesley Clark contre McCain. Fils d'amiral, petit-fils d'amiral, en 1967, McCain est pilote d'un avion qui est abattu au-dessus d'Hanoï. Il s'éjecte et se retrouve au sol dans un lac avec une jambe et deux bras cassés. Il est conduit à la prison de Hoa La. L'objectif des nord-vietnamiens est simple. Ils veulent obtenir du fils du Commandant en Chef des Forces du Pacifique qu'il signe son autocritique en se désignant " criminel de guerre ". Il refuse et endure 26 mois de confinement solitaire. Plusieurs mois plus tard, il ne pèse que 45 kilos et les nord-vietnamiens lui proposent alors une libération anticipée. Il refuse et ne sera libéré qu'en 1973. Le camp républicain hésitait encore sur le bon moment pour mettre en lumière cet épisode de la vie de McCain, serviteur des Etats Unis. Wesley Clark vient d'offrir une occasion inespérée.

crédit photo: Richard Johnstone


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines