Magazine Poésie

Dis-moi, dis, souriante enfant

Par Vertuchou

Dis-moi, dis, souriante enfant,
Qu'est-ce, pour toi, que le passé ?
« Un soir d'automne, doux et clément,
Où le vent soupire, endeuillé. »
Qu'est-ce, pour toi, que le présent ?
« Un rameau vert chargé de fleurs
Où l'oiselet bande ses forces
Pour s'envoler dans les hauteurs. »
Et l'avenir, enfant bénie ?
« La mer sous un soleil sans voiles,
La mer puissante, éblouissante
Qui, là-bas, rejoint l'infini. »
juillet 1836


Emily Jane Brontë

Partager cet article

Repost 0
Dis-moi, dis, souriante enfant
&version; Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vous aimerez aussi :

Je fuis la ville, et temples, et tous lieux
Je fuis la ville, et temples, et tous lieux
Le soir
Le soir
Streets
Streets
La philosophie de l'amour / Love's philosophy
La philosophie de l'amour / Love's philosophy

Poètes D'hier

« Article précédent

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine