Magazine Culture

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 4. Episode 8.

Publié le 21 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

How to Get Away with Murder // Saison 4. Episode 8. Live. Live. Live.


Cet épisode marque la fin de la première partie de la saison 4 de How to Get Away with Murder et sincèrement, la série était capable de faire mieux que ça. En se concentrant sur Laurel durant une bonne partie de cet épisode, la série ne fait pas nécessairement d’erreurs, mais ce n’est pas toujours aussi brillant que l’on aurait sûrement pu l’espérer. Le premier problème c’est que la série est décousue dans cet épisode, elle part dans tous les sens et je trouve que finalement le résultat est loin d’être satisfaisant. En allant et venant dans le temps, la série égare un peu le téléspectateur. Il y a des surprises dans cet épisode, qui sont pour certaines plutôt bonnes mais j’aurais adoré que cela soit plus fluide. Le fait que le corps au sol est celui de Simon n’est pas vraiment une surprise. Il a toujours été le personnage sacrificiel depuis le début. Le développement personnage de Simon n’a pas été spécialement brillant non plus et ce que la série tente de faire avec lui dans cet épisode est un peu facile, comme une dernière tentative de la part des scénaristes de rendre ce personnage tout de suite un peu plus intéressant. Il n’y a rien de génial dans le développement de Simon et avoir un personnage qui fait son coming out n’est pas non plus ce que How to Get Away with Murder a pu faire de mieux ici.

Et cet épisode a beau avoir de bonnes idées, il ne les utilise pas toujours de la meilleure des façons. Et c’est bien dommage. Même quand Laurel se vide de son sang à la fin de l’épisode dans l’ascenseur. Encore une fois la série tente mais échoue en partie. Fort heureusement que Annalise est là car sans elle on ne peut sauver personne. Ensuite, l’arrestation d’Asher est encore un retournement de situation que la série tente de faire à sa façon sauf que cela ne fonctionne pas toujours comme on pourrait le souhaiter. Cet épisode a le mérite d’avoir un certain rythme même si tout n’est pas forcément passionnant pour autant non plus. Bonnie et son amour démesuré pour Annalise, la relation entre Bonnie et Nate qui trouvent finalement un moyen de se rapprocher autour des addictions. How to Get Away with Murder a beau faire tout un tas de tentatives, ce n’est pas toujours aussi bon qu’on ne pourrait l’imaginer. C’est plein de scènes graphiques, plein de sang dans tous les sens du terme mais pas toujours pour le meilleur et je trouve ça assez dommage. Du coup, je reste un peu sur ma fin, moi qui m’attendait à un vrai bon épisode.

Note : 4/10. En bref, déception.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte