Magazine

Zoom sur Shaqiri : le diamant du football suisse

Publié le 23 novembre 2017 par Suisseblog

Véloce, technique et adroit, Xherdan Shaqiri est l’un des meilleurs joueurs dont dispose l’équipe suisse que vous pourrez suivre dans quelques mois sur coupeduMonde2018.fr Voici un petit briefing sur ce talentueux ailier suisse qui a notamment marqué les esprits lors de son passage au Bayern Munich.

Shaqiri coupe du monde 2018 avec la Suisse

Une expérience déjà colossale

Né le 10 octobre 1991 à Zhegër (actuel Kosovo),Xherdan Shaqiri dispose à son actif de plusieurs victoires, notamment dans les clubs en tant que :

  • Joueur du FC Bâle

D’abord appartenant au FC Bâle, Shaqiri fut deux fois vainqueur de la Coupe suisse en 2010 puis 2012. Outre ces victoires, il remporta le championnat suisse, en 2010, 2011 et 2012.

  • Joueur du Bayern Munich

Faisant partie du club allemand de 2013 à 2015, Xherdan Shaqiri fut trois fois champion d’Allemagne, avec ses coéquipiers du Bayern. C’est d’ailleurs son époque bavaroise qui l’a révélé aux yeux du grand public.

L’international suisse remporta aussi la Supercoupe d’Allemagne en 2012, puis la C1 et la Supercoupe d’Europe en 2013, de même que la Coupe d’Allemagne la même année.

Après un parcours bref à l’Inter de Milan de 2014 à 2015, il joue actuellement à Stoke, depuis 2016.

Un joueur qui donne tout, même à l’entraînement

Ce n’est rien de le dire ! Shaqiri donne tout, en plein match comme à l’entrainement. C’est d’ailleurs pour cette raison que son entraineur à Stoke City refuse de s’en séparer.

Histoire de nous prouver qu’il est toujours aussi actif et agile, Shaqiri a posté il y a quelques temps une vidéo d’une séance d’entrainement à Stoke. On peut y voir le joueur au top de sa forme, effectuer trois fois de suite une reprise en ciseau suite à un centre réalisé par un de ses coéquipiers et qui se solde toujours par but. En feu, notre ailier suisse !

Une flopée de distinctions individuelles

C’est clair, Shaqiri ne sera jamais l’égal de Messi ou CR7, notamment en ce qui concerne le nombre de ballons d’or. Ceci dit, l’ailier a quand même à son actif, un nombre conséquent de distinctions individuelles. En 2007 déjà, il fut nommé meilleur joueur de la Nike Cup. Par la suite, Ce sont les titres de meilleur espoir suisse et de meilleur jeune joueur suisse qu’il a remporté en 2010. En 2011, il figurait dans l’équipe type du championnat d’Europe espoir. C’est donc logiquement qu’il a par la suite remporté à plusieurs reprises le titre de meilleur joueur suisse. Gageons qu’il mettra son incroyable talent au service du collectif pour que la Nati réalise un bon parcours à la prochaine coupe du monde.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Suisseblog 13575 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte