Magazine Culture

Critiques Séries : Marvel's The Punisher. Saison 1. Pilot.

Publié le 23 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Marvel’s The Punisher // Saison 1. Episode 1. 3AM (Pilot).


Si au départ Netflix s’était limitée aux Defenders de Marvel, elle étend l’univers des séries Marvel qu’elle propose avec un spin off de Marvel’s Daredevil centré sur le personnage de The Punisher, introduit dans la saison 2 de la série de Netflix. C’est Steve Lightfoot (Hannibal, Narcos) qui s’y colle avec toujours Jon Bernthal dans le rôle du vengeur. Le Punisher était l’un des meilleurs personnages introduits dans l’univers des séries de Marvel’s The Defenders et ce n’était même pas un héros. L’idée d’en faire une série à part est assez logique surtout que le personnage de Frank Castle et son alter-ego le Punisher ont des choses à raconter. L’une des choses dont j’avais le plus peur vis-à-vis de The Punisher c’est sûrement la violence gratuite dont elle pourrait faire preuve, sauf que ce n’est pas ce que cherche à faire ce premier épisode. Le personnage se retrouve alors dans une situation assez peu confortable, dans une vie banale face à la cruauté des autres qui n’aiment pas vraiment les gens solitaires comme lui. Notamment sur son lieu de travail. Cet épisode est avant tout là pour nous présenter la personnalité de Frank et ce qu’il vit au quotidien avant de réellement plonger dans son personnage de The Punisher.

Après s’être vengé de ceux responsables de la mort de sa femme et de ses enfants, Frank Castle décèle un complot qui va bien plus loin que le milieu des criminels newyorkais. Désormais connu à travers toute la ville comme The Punisher, il doit découvrir la vérité sur les injustices qui l’entourent et touchent bien plus que sa seule famille.

C’est alors que The Punisher explore le personnage de Frank son un angle paternel notamment. L’une des parties les plus intéressantes de ce premier épisode est probablement le quotidien métro boulot dodo de Frank, son boulot sur le chantier notamment avec les railleries de chacun et sa rencontre avec un latino qui va lui partager son sandwich. Le moment peut-être anodin mais il permet de créer de l’émotion dans une série où l’on sait que la violence aura une part importante dans l’histoire par la suite. Pour un premier épisode, The Punisher sait donner envie de revenir plus souvent dans l’aventure. Je me demande ce qu’il va advenir du héros, mais son destin est plus intéressant que d’autres comme Iron Fist par exemple, ou même que la seconde saison de Daredevil où il était à mon sens le personnage le plus intéressant de l’aventure. Il y a son histoire de vengeance qui peut devenir un point intéressant, mais la série a encore besoin de se muscler un peu de ce point de vue là pour que l’on sache de quoi il en ressort. Je ne connais pas les comics donc je suis curieux et j’attends de voir la suite avec grande impatience. Jon Bernthal, que je détestais dans The Walking Dead, démontre ici qu’il a trouvé un rôle à la mesure de son talent.

Note : 7.5/10. En bref, une belle entrée en matière.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte