Magazine Santé

Alcool : A chaque type de boisson ses émotions ?

Publié le 24 novembre 2017 par Santelog @santelog

ALCOOL : A chaque type de boisson ses émotions ?

Si chacun réagit différemment à l'alcool, différentes boissons alcoolisées peuvent déclencher différents effets et notamment des émotions parfois négatives, chez certains. Cette enquête sur les émotions perçues après consommation de 3 types de boissons alcoolisées, spiritueux, bière, vin rouge ou blanc révèle une propension à certaines émotions avec chaque boisson. L'étude, présentée dans le British Medical Journal Open décrit aussi les émotions négatives rapportées par de nombreux répondants comme l'agressivité ou la déprime.

Les chercheurs du Public Health Wales et du Kings College London ont analysé les données d'une enquête internationale menée en ligne sur la consommation d'alcool et de drogues cherchant à identifier les émotions ressenties avec leur consommation par des adultes jeunes, âgés de 18 à 34 ans. L'analyse a porté sur les réponses de 29 836 participants de 21 pays et pris en compte les facteurs de confusion possibles comme l'âge, le sexe, le pays et le niveau d'éducation.

Les principales émotions ressenties sont le sentiment d'énergie, de confiance, de sensualité, l'agressivité, l'agitation, la tendance " à pleurer " mais aussi la sensation de malaise avec l'excès d'alcool. Car les niveaux de consommation affectent bien évidemment les résultats. Ainsi, les buveurs invétérés se déclarent plus susceptibles d'associer n'importe quel type d'alcool à une réponse émotionnelle, qu'elle soit positive ou négative. Les femmes plus que les hommes déclarent " plus " d'émotions avec la consommation d'alcool- hors tendance à l'agressivité. Précisément,

Avec les spiritueux, le consommateur se déclarent plutôt :

  • sous tension : 58,36%
  • plus confiant : 59,08%
  • malade : 47,82%
  • sexy : 42,42%
  • agressif : 29,83%
  • agité : 27,81%
  • en larmes : 22.24%

Avec le vin,

Le comportement agressif est rapporté par 37% des hommes vs 31% femmes. Plus d'émotions sont rapportées avec plus de consommation. En particulier, les comportements agressifs.

Bien évidemment, ces émotions peuvent être affectées par l'humeur du consommateur, la vitesse de la consommation et la quantité d'alcool consommée. Cependant cette étude est un premier pas dans la compréhension du choix de certains alcools dans chaque type de situation et donc apporte une base pour mieux cibler les interventions contre l'excès d'alcool.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine