Magazine Séries

Critiques Séries : Quartier des Banques. Saison 1. Pilote & Episode 2 (Suisse).

Publié le 24 novembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Quartier des Banques // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilote / Episode Deux.


Le monde de la banque est un monde impitoyable et c’est ce que Quartier des Banques tente de nous raconter. Créée par Jean-Marc Fröhle (A livre ouvert, Free to Run), Quartier des Banques est une nouvelle série suisse de la RTS. Parler du monde des banques suisses est une bonne idée pour une série. Et Quartier des Banques a très bien compris le soap qui peut en découler derrière. On a alors une sorte de Dynasty façon Suisse qui permet de créer une histoire dans le clan Grangier suite à la paralysie du directeur de la banque privée Grangier & cie. Tout cela s’ajoute à pas mal d’histoires autour de la banque et de la pression américaine face au secret des banques suisses. Quartier des Banques est un peu plus ambitieuse que d’autres séries et à certains moments pourrait me laisser imaginer une production de Canal +. On retrouve le ton et la mise en scène qui fait le succès des séries de la chaîne française. L’idée de cette série était risquée mais l’audace est là et utilisé de façon intelligente du début à la fin de ces deux premiers épisodes. S’il y a quelques moments un peu étranges ou qui ne fonctionnent pas totalement non plus pour autant, ce que la série a pu oser d’un point de vue du casting est là aussi une bonne idée.

Janvier 2012. Le secteur bancaire suisse est en danger. Ciblant l’assise de la prospérité suisse, Washington frappe le secret bancaire. Quand le directeur de la banque privée Grangier & Cie est trouvé dans le coma, sa sœur suspecte un acte criminel. Le coupable est-il dans la famille ou dans la banque ?

Quartier des Banques ne prend pas vraiment de temps et nous plonge directement dans l’univers de ces personnages. On retrouve tous les poncifs de la banque mais utilisés de manière soignée, pas de façon clichée. Comme le banquier dépressif, la famille dysfonctionnelle, le patriarche qui doit passer la main à quelqu’un d’autre, la guerre des clans et de pouvoir qu’il y a au sein de la banque. On a déjà pu voir ce genre d’intrigues dans Dallas ou Dynasty par le passé mais Quartier des Banques tente de reprendre toutes ces thématiques à sa façon. Ce que je trouve dommage avec Quartier des Banques c’est que la série n’arrive pas toujours à prendre le téléspectateur de court, comme à la fin du premier épisode que j’ai trouvée un peu pataude, ou le côté ringard des fins d’épisodes qui n’aident pas spécialement à lancer le suivant. Ce n’est pas la première fiction financière, on avait déjà eu la très sympathique Bedrag (une série danoise) mais Quartier des Banques tente en tout cas d’élever le niveau des fictions suisses. Cela permet de marquer une évolution dans la fiction romande et le pari est plutôt bien tenu, malgré les défauts. En effet, il y a une tension qui s’installe petit à petit et qui monte au fur et à mesure.

Note : 5/10. En bref, sympathique plongée dans le monde des banques privées suisses.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18127 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines