Magazine Science

Le flash des ovni : mission NASA / STS48, navette Discovery 1991

Publié le 02 décembre 2017 par Feydharkonnen

Vous souvenez de ces mouvements d'OVNI filmés dansl'espace par la NASA(connu à l'époque comme le[Dossier Nasa Ovni n°10], et des fameux flashes-précurseurs..
 


Ces flashes étaient précurseurs aux variations instantanées de direction (sans courbures de trajectoires) et de vitesse (sans accélération transitoire) de certains "véhicules exotiques" filmés depuis la navette spatiale Discovery en 1991.
 

Le flash des ovni : mission NASA / STS48, navette Discovery 1991


Jusqu'à aujourd'hui, chaque flash était considéré par moi comme la "relaxe" d' 1 excédent d'énergie unidirectionnel, c-a-d de l'élimination d'un surplus d'énergie acquise dans une direction donnée, pour s'"alléger" de l'inertie..
Or il m'apparaît de plus en plus que les flashes étaient dûs au contraire à un appel d'énergie venue du vide en direction de l'intérieur du véhicule; cela pour compenser le MVT unidirectionnel et être alors capable de tourner (disons plutôt: changer de direction) et accélérer à n'importe quelle vitesse, scéance tenante, sans courbe extérieure et sans transition espace-temps.
 

Le flash des ovni : mission NASA / STS48, navette Discovery 1991


Donc au moment du flash qui remplit l'espace habituellement noir, le véhicule "remonte" le gradient de pression depuis la vit1 du véhicule jusqu'au vide quantique (en vit3) pour s'y retrouver sans résistance, dans le statique absolu.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feydharkonnen 388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte