Magazine

Gobee.Bike au banc d'essai - Parisin uusi citypyörä kokeilussa

Publié le 04 décembre 2017 par Maurelita

Je n'ai pas pu résister plus longtemps et maintenant c'est fait : j'ai testé Gobee.bike !

Fan de vélos mais habitant en haut d'une grande colline et accessoirement une grande frileuse malgré (ou à cause de) mes origines finlandaises - j'étais ravie de voir débarquer ce concurrent de Vélib, sans abonnement et sans bornes, que l'on peut enfourcher quand on veut pour des sauts de puce dans la capitale... tout en se réservant le luxe de grimper la côte au chaud dans le métro le soir en rentrant.

Gobee-maurelita

Au look retro avec avec un petit panier avant, une béquille agréablement stable fixée sur la roue arrière et surtout sa couleur acidulée, on est attiré par son côté amusant, surtout qu'on en voit partout - ils nous tendent les bras !

Jopo_koivunvihrea
La petite reine vert fluo rappelle étrangement un grand classique finlandais Jopo : un guidon chopper et mono-vitesse. La bonne surprise : elle est fort maniable et sa légèreté compense l'absence de vitesses. Les poignées sont ergonomiques avec une petite sonnette à tourner sur la droite, et le panier avant permet de caler son tote bag même sans tendeurs. La selle se règle en un tour de main et reste toujours droite grâce à une fente sur le tube de selle. Vital pour ne pas s’essouffler au premier faux plat : mieux vaut avoir la selle assez haute pour garder de la force dans ses gambettes.

On peut enfourcher un Gobee.bike en téléchargeant l'appli, avec une caution de 15€ puis une avance de minimum 5€. Ensuite on est débité 50 centimes les 30 minutes, ce qui est franchement raisonnable - et surtout on peut le laisser dans la rue à un emplacement prévu pour vélos ou qui ne gêne pas, sans se soucier de trouver une borne.

Un bémol toutefois : à plusieurs reprises je n'ai pas pu déverrouiller le cadenas d'un nouveau vélo, l'appli restant sur un échec indiquant d'abord que ça prenait du temps, ensuite que le vélo ne pouvait pas être déverrouillé. La seule solution (malgré le bouton d'alerte rouge pour le signaler dans l'appli) : en chercher un autre. Aussi quelques vélos libres affichés sur l'appli s'avéraient être garés dans des cours intérieures derrière des barreaux ou des codes - donc inaccessibles. Certains veulent se les réserver...

Dans l'ensemble je suis ravie du concept et compte bien m'y remettre après mes premiers trajets concluants. Pour ceux que ça tente également, n'hésitez pas à utiliser mon code parrainage 08659x pour que nous deux bénéficions de 180 minutes de course gratuite. Yay !

Gbb-appli

   *   *   *

Tätä uusinta Pariisin kaupunkipyörää Gobee.bike oli pakko päästä kokeilemaan !

Olen vannoutunut fillarifani, mutta intoani laimentaa se seikka että asumme korkean kukkulan huipulla ja olen kaiken huipuksi parantumaton vilukissa. Riemastuin päästessäni polkemaan kaupungilla pyöräillen vapaasti lyhyitä matkoja ilman kausimaksuja ja pelkäämättä etten löydä vapaata parkkia ajelun lopuksi.

Ihastuttavan värinen menopeli muistuttaa oudosti kotimaista Jopoa ohjaustangollaan ja retrotyylisellä rungollaan, ja yllätti positiivisesti keveydellään joka korvaa vaihteiden puutteen. Tarvii vain appsi ja 15€ takuusumma, ja puoli tuntia maksaa 50ct ; pari alkukankeudelle luettavaa bugia esti ottamasta muutamaa pyörää, mutta onneksi niitä löytyy lähes joka kulmalta ja vain yhden kokeilemani pyörän ohjaustanko oli irti - muut olivat kaikki loistavassa kunnossa.

Halukkaille seikkailijoille alekoodini 08659x antaa 180 minuuttia ilmaista aikaa ; kiirehtikää sillä takuusumma nousee ymmärtääkseni pian yli kolminkertaiseksi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurelita 1891 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte