Magazine

Barack Obama et l’argent de la campagne électorale

Publié le 23 juin 2008 par Audraygaillard

Barack ObamaOn a appris jeudi dernier que Barack Obama renonçait au financement public de sa campagne électorale contre le républicain John McCain. Je réagis un peu tardivement, mais la nouvelle me semble d’importance : en effet, s’il renonce aux 84 millions de dollars de fonds publics, c’est qu’il est quasi assuré d’en avoir bien davantage grâce à la capacité de son équipe à lever de l’argent. Lors des primaires, ils ont engrangé 265 millions de dollars, versés par 1,5 million de contributeurs, notamment via Internet. McCain, pour les primaires républicaines – qui ont duré moins longtemps - n’avait collecté « que » 96 millions de dollars.

Point d’importance, Obama est le premier candidat à se passer du financement public, mis en place au milieu des années 70, après le scandale du Watergate. Il s’annonce « partisan d’un solide système de financement public des campagnes électorales » pour éviter les dérives, et pour sa part, préfère utiliser des fonds privés « parce que le financement public actuel des présidentielles ne fonctionne pas » dit-il. En effet, des associations ou groupes de pression peuvent soutenir en leur nom propre des campagnes électorales sans que cet argent soit comptabilisé dans la campagne.

Cette décision est-elle une bonne ou mauvaise chose pour le candidat démocrate ? Le 4 novembre est encore loin et les prises de position des candidats sur les nombreux sujets qui préoccupent les Américains risquent de faire fluctuer les intentions des électeurs. Le sénateur de l’Illinois, vainqueur des primaires démocrates, va-t-il continuer sur sa vague ascendante ?

Dans son ciel, Mars transite actuellement en Lion. Il traversera ensuite la Vierge presque jusqu’à la convention démocrate de Denver. C’est la maison VII de B. Obama qui est concernée et ses relations aux autres, associés comme ennemis déclarés, sont le terrain où son action doit se déployer. Ce passage va lui créer des occasions de se mesurer à de nouveaux défis et d’avoir à se bagarrer pour tenir la barre. Il y a fort à parier qu’on lui glisse des bananes sous les pieds et qu’il ait des coups à esquiver. Mi-juillet, c’est au tour de Vénus d’entrer en Lion et de passer sur son Soleil. Un ralliement lui mettrait-il du baume au cœur ? C’est possible ! Mercure, qui a repris sa route le 19 juin, transite le Cancer en Juillet. Voilà un allié de choix pour persuader et convaincre avec sensibilité, douceur et fermeté. De quoi savourer fin août un moment de répit avant d’entrer définitivement dans l’arène pour la lutte finale !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Audraygaillard 1041 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte