Magazine Société

Education nationale - l'avenir

Publié le 05 décembre 2017 par Christophefaurie
Comment régénérer l'Education nationale ? Il faut commencer par poser le problème. On attribue à l'Education nationale beaucoup de fonctions, qui ne sont pas forcément de son ressort. (Suite de la série.)
  • Apprentissages initiaux (lire, écrire, compter)
  • Socialisation (apprentissage de la vie en société)
  • Esprit critique (penser, sans se laisser influencer)
  • Intégration (assimiler l'immigré, mais aussi éviter l'apparition de forces sociales centrifuges)
  • Epanouissement (ce que les psychologues appellent "réalisation de soi" : trouver et exprimer son identité). 
  • Formation pratique, en vue d'un emploi (c'est à dire d'une place dans la société)
  • Formation continue. 
Pour chaque question, il faut se demander ce que l'on désire réaliser, quels organismes (famille, entreprise, groupes sociaux divers, Education nationale...) sont candidats pour assurer cette fonction, lequel choisir, et comment le faire évoluer. (Il peut y avoir un mélange de solutions.) En tenant compte de la diversité des hommes. Et en n'oubliant pas que nous ne sommes pas seuls au monde.
Aussi, il est certainement une bonne idée de chercher les "bonnes pratiques". Si l'on parvient à comprendre les conditions favorables à une vie réussie (ou à une vie ratée), on pourra en faire profiter la société dans son ensemble. Une démarche d'expérimentation est impérative. 
Nouvelle constitution Mais il y a plus fondamental. Ce qui est atteint, avec l'Education nationale, c'est le principe sur lequel repose notre société depuis la Révolution. Et peut-être même avant. Puisque la Révolution a emprunté beaucoup à l'Ancien régime. Ce principe, me semble-t-il, c'est que "l'on naît homme". (Il faut aussi dépoussiérer la question de ce qu'est la science.) C'est lui qui a disjoncté. Il faudrait le remplacer. Cependant, il me semble que ce travail est impossible à faire par une approche purement théorique et intellectuelle, à la Platon. Il demande un processus créatif, qui se nourrit d'une confrontation au concret et au pratique. C'est en attaquant sous problème par sous problème qu'émergera un principe organisateur d'ensemble. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine