Magazine Afrique

Emmanuel Macron en visite au Ghana

Publié le 06 décembre 2017 par Busuainn_ezilebay @BusuaInn_Ezile

Emmanuel Macron  en visite au Ghana

French President Emmanuel Macron speaks with Ghana’s President Nana Akufo-Addo (R) next to Dutch Prime Minister Mark Rutte (C) as he arrives at the Presidential palace on November 30, 2017. / AFP PHOTO / POOL / PHILIPPE WOJAZER


Historique !Premiere visite d'un French president au Ghana...Ce fut historique-coup-de-vent...A peine quelques heures...Et une conference assez... interessante...


Nana Akuffo Ado, president du Ghana, plein de verve qui ravit la vedette...



Traduction :

''J’espere que le commentaire que je m’apprete a faire ne vas pas offenser la personne qui a pose la question ainsi que les gens presents dans cette salle.

Je pense qu’il y a une erreur fondamentale dans la maniere dont le probleme est enonce dans la question de l’intervenant.

Nous ne pouvons plus continuer a ‘elaborer des strategies politiques pour nous memes,nos pays, nos regions et notre continent qui sont basees sur un hypothetique support des occidentaux,de la france ou de L’union europeenne.
Cela ne marche pas, n’a jamais marche, et ne marchera jamais.Notre responsabilite est de trouver un moyen de developper nos pays par nous memes.Il n’est pas normal que les financements des budgets de la sante et de l’education du Ghana, 60 ans apres son independance, dependent de la generosite et la charite du contribuable europeen.
Nous devrions aujourd’hui etre a mesure d’auto financer nos besoins elementaires .Si nous concevons les 60 prochaines annees comme une periode de transition dans laquelle nous nous assumerons pleinement, notre destin ne peux plus etre soumis a la volonte du contribuable francais.
Leur dons et oeuvres caritatives sont toujours les bienvenus cependant, ce continent (Africain), apres tout ce qui s’y est passe, regorge encore d’au moins 30% de la reserve mondial des mineraux precieux.
C’est un continent qui a d’enormes surfaces fertiles et cultivables, avec la plus jeune population du monde.
Une population jeune remplie d’energie ,de dynamisme et de creativite comme nous l’avons vu lorsqu’elle traverse le Desert, ou s’embarque sur des bateaux de fortune pour traverser la Mediterranee.Nous voulons que ces energies travaillent dans nos pays, et elles le feront a condition que nous leur contruisons des environnements qui leur redonnent l’espoir et les opportunites necessaires a leur epanouissement.Les migrations et les mouvements de personnes sont presentes de nos jours comme si c’etait un phenomene nouveau alors que c’est tout le contraire. Les migrations sont aussi vieilles que le monde et ont toujours eu les memes causes: l’échec de l’endroit où vous êtes a vous fournir une opportunité.Ceux parmis vous qui connaissent l’histoire de l’Europe du 19eme siecle, savent que la plus grande vague migratoire de cette epoque provenait de l’italie et l’irlande.Des vagues successives d’irlandais et d’italiens quittaient leur continent a la recherche du reve americain pour fuir la pauvrete de leur pays respectifs.Aujourd’hui on n’entend plus cela, les jeunes italiens restent dans leur pays, idem pour les jeunes irlandais. Nous voulons la meme chose pour les jeunes africains!Qu’ils restent en afrique.Pour se faire,nous nous devons d’abandonner cette mentalite de dependance. Cette mentalite qui nous pousse a toujours nous demander ce que la France peut faire pour nous.La france n’agit que dans son propre interet. Si cet interet quelque fois peut coincider avec le notre, tant mieux.Mais notre principale responsabilite en tant que leaders et citoyens Africains,est de nous preoccuper de ce que nous devons faire pour developper nos pays par nos propres moyens. De se doter d’instutions qui fonctionnent, et nous permettent d’avoir des gouvernements operationnels et responsables. Qui s’assurent que les fonds mis a la dispositions de nos leaders sont utilises pour le bien etre du peuple et non aux fins personnelles des dirigeants.De mettre en place des systemes qui encouragent la responsabilite, la diversite et permettent aux citoyens de pouvoir s’exprimer librement,et de participer a l’amelioration du bien etre social.Nous devrions plutot nous preoccuper de ce que nous devrons faire en ce 21eme siecle pour dissocier l’afrique de l’image de mendiant du monde qui lui est associee.Compte tenu des ressources qu’elle a, ce sont plutot les pays d’afrique qui devraient faire des dons aux autres pays.Nous avons beaucoup de richesse sur ce continent, et meme dans ce pays, le Ghana, mais nous devons adopter une nouvelle mentalite qui dit que nous pouvons y arriver. Si d’autres ont pu y arriver pourquoi pas nous?Une fois que nous aurons adopter cette mentalite, nous nous emanciperons.Nous nous demandons souvent comment la coree, la malaisie et le singapour qui ont eu leur independance dans la meme periode que nous, comment est ce qu’au temps des independances, le revenu par habitant Ghaneen etait superieur a celui des pays cites. Aujourd’hui ces pays sont plus avances que nous. Comment ces pays ont pu faire une telle transition en 60 ans?Voici des sujets qui doivent nous preoccuper en tant qu’Africain.Je dis ces propos avec tout le respect que je dois au president Francais et au peuple de france pour qui j’ai la plus grande admiration, je suis d’ailleurs un grand Francophile.Mais je parle ici pour les africains, de ce que nous devons faire pour rendre nos pays operationnels et creer les opportunites necessaires afin que notre jeunesse abandonne cette aventure perilleuse vers l’europe.Nos jeunes n’y vont pas juste parcequ’ils ont envie d’y aller, mais plutot parcequ’ils croient qu’ils n’y a pas d’opportunites pour eux en afrique. Voici les principaux enjeux de l’elite africaine.Je reitere que je crois que si nous changeons cette mentalite de mendiant qui depend des aides et des oeuvres caritatives,nous verrons dans les prochaines decennies le development et l’emancipation du peuple africain.Cette nouvelle mentalite africaine dont les peres fondateurs revaient au temps de l’independance sera une realite pour cette generation.J’espere que ma reponse n’a pas offense les personnes ici presentes mais ce sont la mes convictions et c’est la raison pour laquelle mon slogan de campagne etait de construire le Ghana sans Aide.Un Ghana Independant, auto suffisant, capable de se tenir debout sur ses deux pieds et creer sa propre vie.Nous pouvons le faire si adoptons la mentalite adequate.Monsieur le president,c’etait la ma contribution.Intervention de Macron : (Pas besoin de traduire)nana kufuor addo : Ecoutez, nous n’allons jamais finir, Il a beaucoup d’idees et de choses positives a dire et moi aussi.Nous allons arreter la session maintenant.Mr Macron a quitte Abidjan apres une matinee tres chargee et a certainement le ventre creux.Nous nous devons de lui faire connaitre ce cote de l’hospitalite Ghaneenne a travers nos mets pendant la pause dejeuner.”''

Vous decouvrirez aussi une spectaculaire interwiew (par une ex presentatrice de l'eurovision), sur une chaine musicale africaine, du Mozart de la finance (Ah! Beethoven...)...

Visitez notre petit hôtel au #Ghana sur la plage de Busua : Busua Inn (fr)
Visitez notre écolodge tropical en bord de mer dans la baie d'Ezile : Ezile bay (fr)
Visit our guesthouse in Ghana on the Busua Beach : Busua Inn (en)
Visit our tropical ecolodge on the lovely Bay of Ezile : Ezile bay (en)

Follow us, oninstagram, twitter, pinterestfb Ezile Bayfb Busua Inn

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Busuainn_ezilebay 3750 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines