Magazine Société

Boire, fumer et conduire vite, de Philippe Lellouche, au Théâtre des Trois-Quarts, à Vevey

Publié le 07 décembre 2017 par Francisrichard
Boire, fumer et conduire vite, de Philippe Lellouche, au Théâtre des Trois-Quarts, à Vevey

Boire, fumer et rouler vite: c'est pas bien... Et ça peut rapporter de gros ennuis... Philippe Lellouche en a fait lui-même l'expérience et il s'en donne à coeur joie dans cette pièce jubilatoire, où il dépeint les dérives liberticides de la société française.

Le soir de la Saint Sylvestre, Greg (Olivier Lambelet) est arrêté pour ébriété sur la voie publique; Marc (Olivier Delaloye) pour avoir fumé à la Gare de Lyon; Simon (Steve Riccard) pour avoir commis un excès de vitesse (8 km/h de trop) sur les Maréchaux.

L'un après l'autre ils sont littéralement jetés dans la même cellule du commissariat du 12ème arrondissement de Paris, qui, selon le Ministère de l'Intérieur, est le mieux classé de la capitale pour les résultats obtenus.

Une avocate, Madeleine (Stella Giuliani), est commise d'office pour les défendre. Mais elle ne peut pas faire grand chose pour eux: elle ne peut que s'assurer qu'ils n'ont pas été maltraités par les agents de la force publique.

Il faut dire que non seulement ils ont commis tous trois une infraction (le cas le plus grave est celui de Simon qui roulait sans permis, ayant perdu tous ses points), mais ils se sont rebellés et ont outragés les fonctionnaires de police.

Tous trois sont de vrais rebelles: ils refusent l'autorité, ils en ont assez de toutes les interdictions qui leur sont faites pour prétendument les protéger contre eux-mêmes et, du coup, ils ont l'injure à la bouche à l'égard des forces de l'ordre.

Madeleine essaie de les ramener à la raison. Peine perdue. C'est alors que s'effectue le tournant de la pièce avec la révélation qu'elle leur fait, qui leur tombe dessus comme une masse et qu'ils ont du mal à croire avant de tomber dans d'autres excès...

Si, à ce moment-là, les grandes questions existentielles se posent à ces trois compagnons de cellule, la pièce n'en demeure pas moins une comédie et l'hilarité est restée, ce soir, au rendez-vous, aux Trois-Quarts, pour une première en fanfare.

Car le spectateur, une fois le rideau tombé, ne se demande plus pourquoi ce spectacle a eu tant de succès naguère en France. Il en aura à Vevey, grâce au jeu des comédiens et à la mise en scène, qui, du texte, restituent toute la libre saveur...

Francis Richard

Mise en scène

Yan Juillerat

Décors

Janique Riedo Maugeri

Jacqueline Zürcher

Lumières et régie

Jean-Olivier Pittet

Représentations

Jusqu'au 23 décembre 2017

Les mardis, mercredis, jeudis et vendredis à 20h

Les samedis à 19h

Les dimanches à 17h30

Adresse

Théâtre des Trois-Quarts

Avenue Reller 7

1800 Vevey

Réservations

Tél.: 021 921 75 71

http://www.troisquarts.ch


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Francisrichard 12008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine