Magazine Bons plans

Aux États-Unis, un médicament équipé d’un capteur électronique

Publié le 08 décembre 2017 par Fabrice Rault @fabrice_rault

Les médicaments, jamais à l'abri des innovations.

L'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) vient d'approuver le premier médicament intégrant un système digital de suivi de l'ingestion. En effet, ce comprimé, baptisé Abilify MyCite, dispose d'un capteur qui enregistre le fait que le patient l'a bien consommé. Ce médicament entre dans le traitement de la schizophrénie, des épisodes maniaques et mixtes associés au trouble bipolaire de type I ainsi que de la dépression chez les adultes.

Le système fonctionne grâce à l'envoi d'un message depuis le capteur intégré vers un patch portable. Afin que les patients puissent suivre l'ingestion de leur médicament, le patch transmet ensuite l'information à une application qui apparaît sur leurs appareils connectés. En outre, si les patients donnent leur autorisation, les informations deviennent accessibles sur un portail Internet, permettant ainsi un suivi aux médecins et aux équipes soignantes.

Un système qui a déjà fait ses preuves

C'est la première fois qu'un tel dispositif est appliqué au sein de l'industrie pharmaceutique, toutefois ce concept a déjà été utilisé dans nombre de domaines d'activités. Il existe ainsi par exemple un capteur conçu pour ressembler à un œuf de tortue et qui sert de leurre pour attraper les braconniers. Un autre s'intéresse aux abeilles et suit leurs mouvements. Ce sont donc de multiples utilisations que l'on peut trouver à une telle technologie.

Un procédé invasif ?

Si les avantages d'un tel médicament sont évidents, ses conséquences possibles sur la vie privée font controverse. En effet, pour certains le rôle du médecin est de prescrire un traitement et non de s'assurer que celui-ci est pris correctement. Pour d'autres, ce système aidera non seulement au patient de découvrir par lui-même les qualités de son traitement au fur et à mesure de la prise, mais il permettra aussi aux professionnels de la santé de consigner les médicaments pris et leurs effets, correspondant à ceux attendus ou non. À noter qu'à ce jour rien n'assure encore que ce médicament puisse améliorer l'adhésion - problème majeur dans ce type de troubles - des patients à leur traitement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 2492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines