Magazine Humeur

Hommages aux morts

Publié le 08 décembre 2017 par Triton95

Jean d’Ormesson faisait partie de ces réacs que l’on découvrait et lisait dans les salles d’attente, pour ses éditoriaux du figaro ou de la presse de Dassault. Il y avait aussi Louis Pauwels, Jean Cau, Alain de Benoist. Tous ceux qui ont passé du temps chez le dentiste, le médecin, ont passé au final un grand nombre d’heures à les lire, surannés, au style inimitable toutefois.

Ma génération n’était pas celle e Johnny, elle s’est plutôt construite contre une télévision qui n’avait rien d’autre à proposer que Johnny et Sylvie, ou Cloclo. Dans ma jeunesse, tous ces chanteurs servaient de repoussoir à une génération qui a plutôt écouté Brassens, Brel, Genesis, Bob Dylan, Léonard Cohen, le blues. Voir toutes ces célébrations aujourd’hui a quelque chose d’un peu surréaliste.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Triton95 146 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines