Magazine Culture

Critiques Séries : The Orville. Saison 1. Episodes 11 et 12.

Publié le 08 décembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

The Orville // Saison 1. Episodes 11 et 12. New Dimensions / Mad Idolatry.
SEASON FINALE


Alors que The Orville a déjà été renouvelée pour une saison 2 (ce que je trouve étonnant mais étant donné que la série s’est améliorée au fil des épisodes je suis content), la série nous propose ici la fin de la saison. C’est un peu prévisible sur le dernier épisode, mais l’avant dernier épisode est suffisamment bon pour donner envie de poursuivre l’aventure. A chaque fois que The Orville avait de bonnes choses à nous offrir cette année, je me suis demandé si la série avait réussi à trouver son ton et une façon stable de voir les choses. « New Dimensions » est donc un épisode divertissant et tout cela nous offre une opportunité bien plus intéressante de nous présenter à nouveau John LaMarr. La série a compris ses erreurs et tente de les corriger, notamment dans cet épisode qui utilise intelligemment tout le savoir faire de chacun sans pour autant en faire des caisses. Même si l’humour n’est pas toujours ma partie préférée de la série, je trouve qu’il y a pas mal de bons éléments pour que l’équilibre soit trouvé entre les personnages et les intrigues. Plus je regarde The Orville et plus je trouve qu’il y a un véritable hommage à Star Trek là dedans, et en plus de ça il fonctionne bien pour de nombreuses raisons.

Cet épisode décide d’explorer le problème que deux personnes peuvent avoir quand ils sont à la tête, en charge des commandes quoi. Si John a du mal pour certaines choses, Ed apprend enfin ce qui l’a amené ici. Tout cela tente de nous ramener au premier épisode de la série (ce qui n’est pas nécessairement la meilleure chose étant donné que le pilote était naze) mais il y a de belles trouvailles. La série ralentie alors son rythme sur les blagues vaseuses et parvient à nous présenter une dimension spatiale bien plus pertinente et passionnante. Tout cela est rassurant même si « Mad Idolatry », le season finale, n’est pas aussi bon que « New Dimensions ». Cet épisode est étrange car il est loin de nous rendre impatients de voir la suite. Si c’est bien fichu et qu’il n’y a donc pas trop de critiques à faire, j’ai trouvé ça étrange. Disons que la série a au moins l’avantage de savoir briser les chaînes qui la lie à tout ce qu’il y a de plus prévisible. Et puis The Orville continue avec ses romances, notamment entre Ed et Kelly qui ne sont pas spécialement brillants non plus. Finalement, ces deux épisodes ne sont pas toujours ceux que j’attendais mais ils offrent une conclusion intéressante à cette première saison. Rendez vous l’année prochaine sur l’Orville !

Note : 7.5/10 et 5.5/10. En bref, The Orville fait des choix et ils payent généralement bien.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte