Magazine Culture

Peut-on vivre sans Dieu et sans religion ? ( 2de3 )

Publié le 10 décembre 2017 par Pege @pg120
Salut à tous,
Peut-on vivre sans Dieu et sans  religion ? ( 2de3 )   Une errance de quelques minutes dans le cimetière des mauvaises idées suggère que les révolutions conceptuelles sont possibles. Prenez le cas de l`alchimie : l`idée a fasciné les humains pendant plus de mille ans, et pourtant, toute personne qui se dirait aujourd`hui alchimiste serait immédiatement écartée de la plupart des postes de responsabilité dans notre société. Les religions doivent suivre la même glissade vers la désuétude.
   Demander s`il existe des solutions de rechange aux religions tel qu`on le connaît,c`est poser la mauvaise question ! La chimie n`était pas une solution de rechange à l`alchimie, mais un troc d`ignorance à son plus rococo contre un savoir véritable. Nous découvrirons qu`à l`instar de l`alchimie, parler de solution de rechange à la foi religieuse, c`est mal comprendre la question.
   Bien sûr, des gens de toutes croyances se situent sur un continuum : certains tirent consolation et inspiration d`une tradition spirituelle particulière, et pourtant embrassent pleinement la tolérance et la diversité, tandis que d`autres carboniseraient la planète pour en extirper l`hérésie. Ils existent donc des modérés et des extrémistes religieux, et leurs passions et projets ne doivent pas être confondus.
   L`un des thèmes centraux de ce livre, cependant, c`est que les modérés sont eux-mêmes porteurs d`un dogme terrible : ils s`imaginent que nous préparerons le terrain de la paix en en apprenant à respecter les croyances injustifiées des autres. J`espère démontrer que l`idéal même de la tolérance religieuse - la notion que chaque humain doit être libre de croire ce qu`il veut au sujet de Dieu - constitue l`une des forces principales qui nous mène au précipice.
   Nous avons été trop lents à reconnaître à quel point la foi religieuse contribue à perpétuer l`inhumanité des humains envers les autres humains. Il ne faudrait pas s`en surprendre, étant donné que bon nombre d`entre-nous  croyons toujours que la foi forme un élément essentiel de la vie humaine.  Deux mystères mettent la foi à l`abri de la critique rationnelle, et il semble susciter autant l`extrémiste que la modération religieuse.
   La plupart d`entre-nous  croyons que la religion comporte des effets bénéfiques, comme par exemples, des communautés fortes, un comportement éthique, des expériences spirituelles; plusieurs d`entre-nous croyons aussi que les gestes terribles qui sont parfois commis au nom de la religion ne résultent pas de la religion comme telle mais de nos plus bas instincts  - des forces comme la convoitise, la haine et la peur - contre lesquelles les croyances religieuses constituent  le meilleur (voir le seul) remède. Conjugués, ces deux mythes nous ont légué une parfaite immunité contre les sursauts de raison dans notre discours public.
  * Article du journal La Presse.ca du 9/10/2004.
 http://quebec.huffingtonpost.ca/andre-gagne/les-religions-et-leurs-textes-sacres-incitent-ils-a-la-violence-et-a-la-radicalisation_b_6109312.html?utm_hp_ref=tw
* Dernier volet très bientôt.

Pégé

Windows 7 / Windows XP Pro / Windows 10 / Ubuntu 16.04 LTS / Linux Mint 17 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pege 110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte