Magazine Cyclisme

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Publié le 23 juillet 2017 par La Vie En Roue Libre @_LVERL_

Avant-hier j’ai quitté Brest pour rejoindre la presqu’île de Crozon, toujours dans le Finistère.

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Une fois le pont traversé, on a l’impression d’arriver dans un nouveau pays, le paysage n’est plus le même. Le centre de la presqu’île est vallonnée alors que les côtes rocheuses sont plus escarpées qu’à l’accoutumée.

Après avoir été jusqu’au Fort la Pointe et retrouver Brest (juste en face à 3km à vol d’oiseau) j’ai planté ma tente au « bout du monde » comme est appelée la pointe de l’île ici. Paradis des surfeurs, ils ont du se régaler hier avec le vent et la mer déchainée !

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Aujourd’hui je quittais Crozon pour rejoindre Baye. Une étape entre mer et terre. Après avoir longé la baie de Douarnenez, je me suis enfoncé dans la campagne bretonne.

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Mais face à une météo compliquée, je me suis résolu à raccourcir mon étape. Après avoir changé de tenue, détrempée par la pluie, au bout d’1h30 de vélo, la veste de pluie n’était plus suffisante, les freins réagissaient moins bien, surtout avec le poids de la remorque. Je ne savourai plus ma balade. J’ai donc cherché une chambre d’hôtes afin de faire sécher tout mon linge et de repartir avec des affaires propres. Dérogeant un peu à mes principes de voyage, cette halte imprévue me permet néanmoins de recharger plus facilement toutes mes batteries (corporelles et électriques) !

Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !)

Demain j’attaque le Morbihan, seul département breton que je n’ai pas encore traversé !

Vivez l’étape 9 et 10 vue du ciel en cliquant sur le numéro correspondant !

Un des points marquants de ma traversée bretonne est l’emprunte culturelle omniprésente. Par exemple, ABSOLUMENT tous les panneaux de la route sont traduits en breton, même les annonces sonores dans le tram brestois !

La suite, c’est ici !

Kenavo ar c’hentan tro !

L’article Glave, glave ha glave ! (attention c’est du breton !) est apparu en premier sur La vie en roue libre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :