Magazine Focus Emploi

Les BATX vont-il remplacer les GAFA ?

Publié le 11 décembre 2017 par Philgerard

Les géants américains du web (GAFA) ne sont plus les seuls à occuper l’Internet. Les tigres du digital chinois (BATX) trouvent aussi leur place, en Asie comme sur la scène mondiale : E-commerce, moteur de recherche, réseaux sociaux, tablettes et smartphones… Avec une priorité : l’intelligence artificielle.

Après les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) puis les TUNA (Tesla, Uber, Netflix et Airbnb), voici les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xioni). Ces homologues chinois des GAFA peuvent compter sur plus de 730 millions d’utilisateurs en ligne en Chine, soit le double de la population américaine.

Alors, les BATX, de quoi s’agit-il exactement ?

Même si l’équivalence GAFA/BATX n’est pas totale, elle donne une idée du phénomène :

  • Baidu = Google
  • Alibaba = Amazon
  • Tencent (Wechat) = Facebook
  • Xiomi = Apple

Baidu = Google

Google est quasiment inexistant en Chine. La place est prise par le moteur de recherche Baidu. Ce moteur de recherche occupe une position dominante en Chine avec plus de 80% de parts de marché.

Outre la fonction de recherche, Baidu offre des services plus étendus comme, le paiement en ligne, une encyclopédie équivalente à Wikipédia : Baike, ou encore Zhidao, une sorte de Yahoo qui propose aux internautes un format Questions/Réponses.

Dans la même lignée, Baidu propose aux internautes chinois, friands d’avis et de recommandations, un outil de forum : Tieba.

Bien sûr Baidu filtre les recherches en fonction des questions et des réponses, selon les instructions du ministère de la sécurité publique…

Baidu mise aujourd’hui sur l’intelligence artificielle et devrait lancer une voiture autonome en 2018. Allié à Shouqi Limousine & Chauffeur, une société de location de voitures en ligne, Baidu compte aussi accélérer le développement des voitures sans chauffeur.

Chiffre d’affaires 2016 BAIDU : 10,2 milliards de dollars

Alibaba = Amazon

Alibaba c’est la plateforme de e-commerce chinoise fondée par le célèbre Jack Ma. Elle compte plus d’utilisateurs (454 millions) qu’Amazon (270 millions). Si Amazon garde l’avantage en chiffre d’affaires (115 milliards en 2016) sur Alibaba (20 miliards), le géant chinois du e-commerce est nettement plus profitable avec un bénéfice de 5 milliards en 2016 contre (seulement) 2,1 milliards pour Amazon.

Alibaba se place également devant le géant américain en terme de capitalisation boursière.

Outre un modèle de vente classique, Alibaba mise aussi beaucoup sur la vente entre particuliers, en agissant en tant qu’intermédiaire à la manière de eBay, avec sa place de marché Taobao.

Autre particularité, Alibaba propose un portail permettant aux particuliers l’achat de petites quantités de biens avec des prix de gros sur Aliexpress.

Alibaba dispose aussi d’un système de paiement qui sert au-delà des achats sur le site lui-même, en permettant de payer dans les restaurants, les taxis ou même de payer ses impôts… Ce service Alipay s’ouvre maintenant à l’international.

Chiffre d’affaires 2016 ALIBABA : 15,68 milliards de dollars.

Tencent = Facebook

Tencent est un des cinq plus gros groupes cotés du monde. Et c’est avant tout avec Wechat, la messagerie qui se substitue à Facebook (interdit en Chine). Basée sur le principe du réseau d’amis, Wechat offre, avec une seule application, des services équivalents à Facebook, WhatsApp, Skype, PayPal et Instagram.

Tencent, c’est aussi les jeux vidéos : de nombreux titres à succès appartiennent au groupe qui propose de célèbres jeux en ligne multijoueurs, accessible via un portail de jeux QQ Games. Le fameux Clash of Clans fait partie du catalogue de Tencent, comme League of Legends, ou le MOBA.

Tencent, c’est enfin la publicité. Seng Yell Lau, président de la publicité, expliquait lors d’une récente interview parue dans Les Echos que WeChat investissait lourdement dans l’intelligence artificielle :

« Avec l’intelligence artificielle et le cloud computing, nous allons passer d’un marketing de précision à un marketing prédictif. Et cela va se passer en Chine car c’est ici qu’il y a la plus grande quantité de données ».

Chiffre d’affaires 2016 TENCENT : 22 milliards de dollars.

Les BATX vont-il remplacer les GAFA ?

Xiaomi = Apple

Téléphones portables, téléviseurs, drones ou objets connectés… Xiaomi se positionne comme le nouvel Apple. Il en reprend les codes avec le même souci du design. Le fabricant de « devices » a été le premier à lancer, dès 2016, un smartphone avec un écran à débordement (« edge to « edge »).

Xiaomi a fait le choix de vendre ses produits uniquement en ligne. Ce qui lui a peut-être valu une baisse de sa valorisation boursière entre 2014 et 2016.

Créé en 2010, Xiaomi est la plus jeune des BATX. Elle s’oriente aujourd’hui vers l’intelligence artificielle et la fintech, avec un service de banque en ligne lancé en 2017.

Chiffre d’affaires 2015 XIAOMI : 12,5 milliards de dollars

Un marché chinois spécifique

Les entreprises américaines ont très peu de place sur l’Internet chinois, Facebook y est même officiellement interdit… Les parts de marché et le nombre d’utilisateurs respectifs des services américains et chinois sont parlants :

Les BATX vont-il remplacer les GAFA ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philgerard 998 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte