Magazine France

Bal communautaire tragique à La Madeleine : un mort… #JohnnyHalliday

Publié le 11 décembre 2017 par Gédécé @lesechogaucho

je n'avais pas spécialement envie d'évoquer ici, davantage que de raison (si ce n'est par le biais de l'humour ...), le sujet de ce grand envahissement médiatique et mental sans précédents que nous avons tous eu à subir ce week-end, même à notre corps défendant (et même en fermant notre TV !). Un tintamarre à mon sens aberrant, sans commune mesure avec l'apport (positif ?) global de cet individu là pour notre société.

Toutefois, mon devoir de combattant contre l'extrême droite m'appelait en ce terrain là aussi. Bien obligé de faire le job... Beaucoup avant moi auront probablement déjà opposé à cet hommage national indu (qui a été consulté ?) le fait qu'il s'agisse d'un type de droite, vulgaire exilé fiscal, soupçonné de viols, et qui n'a pas répugné de son vivant à se produire dans des villes FN, comme ici à Fréjus ...

Mais j'ai également observé - non sans une certaine satisfaction je l'avoue - que la famille du chanteur décédé a déclaré la présidente du FN indésirable à la cérémonie d'hommage qui a eu lieu samedi en l'église de La Madeleine à Paris. Voilà qui m'a mis bien en joie, rien que de voir les réactions de vierges outragées de nombreux cadres du parti d'extrême droite... (hé hé... 😂) :

Bal communautaire tragique à La Madeleine : un mort… #JohnnyHalliday

Bal communautaire tragique à La Madeleine : un mort… #JohnnyHalliday

... Mais ce qui m'amène à revisiter l'idole des (plus tous très) jeunes, c'est cette tirade absolument infecte de l'idiot utile du paf, Finkielkraut, avec cette abjection là (ce que Bembelly a lui aussi évoqué à sa façon) :

Bal communautaire tragique à La Madeleine : un mort… #JohnnyHalliday" Le petit peuple des petits blancs est descendu dans la rue pour dire adieu à Johnny. Il était nombreux et il était seul. Les non souchiens brillaient par leur absence "

(avec l' intervention remarquée de Babeth Lévy de Causeur, aux idées toutes aussi nauséabondes : " vous voulez dire que les banlieues n'étaient pas Charlie " .

(Il ne m'était pourtant pas apparu que Monsieur de Smet avait été assassiné par des djihadistes... ).

( vidéo visible ici)

Le communautarisme blanc a visiblement avec ce genre d'individus peu recommandables encore de beaux jours devant lui... Un exemple de la pensée complexe à l'heure de Jupiter, sans doute. je l'ai déjà dit, j'ai de plus en plus honte de ce pays, où règne un climat de plus en plus oppressant, délétère et contraire aux principes humanistes les plus élémentaires. Un pays traversé par un vent de xénophobie sans précédent depuis la dernière guerre mondiale, où les droits humains sont de plus en plus bafoués, et où le racisme le plus crasse, comme c'est le cas ici, peut se propager dans n'importe quel média dominant à une heure de grande écoute sans que quiconque ne trouve à y redire, et sans que l'auteur de tels propos racistes ne soit davantage inquiété, compte tenu de sa renommée soit disant... intellectuelle. Et je ne comprends vraiment pas qu'on puisse ainsi dérouler le tapis rouge à de pareils individus, pour propager leur merde discriminante à tout va, et se plaindre ensuite de l'essor du FN. Comme ce vieux réac médiatique là en fait si terriblement le jeu, aux côtés des Zemmour et autres... Faut que ça cesse. Je vais d'ailleurs de ce pas remplir le formulaire destiné à prendre en compte ma plainte auprès du CSA. Qu'on me qualifie de délateur ? Rien à foutre. La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres de ne pas être inquiétés en raison de leur origine, de leur couleur ou de leur religion, point barre. Elle a bon dos, la liberté d'expression ...

Bal communautaire tragique à La Madeleine : un mort… #JohnnyHalliday

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 130147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte