Magazine Bons plans

À Londres, des vélos verts pour les livraisons

Publié le 12 décembre 2017 par Fabrice Rault @fabrice_rault

Les voitures électriques ne sont pas les seuls véhicules à avoir le vent en poupe.

Un consortium met à l'essai dans le centre de Londres une flotte de vélos et de remorques électriques pour des livraisons plus rapides, plus efficaces et presque neutres en carbone, avec pour objectif de réduire l'air urbain ainsi que la congestion du trafic.

Un partenariat de taille

Afin d'introduire cette nouvelle flotte de vélos, UPS travaille en partenariat avec l'Université de Huddersfield, la société de courrier express Outspoken Delivery, la société de développement de produits Fernhay et les spécialistes des données Skotkonung. Cette initiative verra d'abord le jour dans le quartier londonien de Camden, dans le cadre du projet Low Impact City Logistics. Le projet de 10 millions de livres est financé par Innovate UK, un organisme public non ministériel parrainé par le Département des affaires, de l'énergie et de la stratégie industrielle.
Chaque remorque électrique peut supporter jusqu'à 200 kilogrammes de poids, et la technologie propriétaire net-neutre du système fait en sorte que le cycliste ne ressente pas le poids. Non seulement cela permet-il des livraisons plus rapides et plus faciles, mais grâce à cela, les livreurs ambulants peuvent également pousser des remorques assistées du même type dans des quartiers où la population est particulièrement dense. Avec des algorithmes d'optimisation de Skotkonung, les conducteurs sont en mesure de surveiller et de mettre à jour en permanence leurs itinéraires et leur vitesse.
Le projet, qui fera ses premiers pas dans l'arrondissement londonien de Camden à la fin de l'année, pourrait s'étendre à d'autres arrondissements d'ici la mi-2018.

Des services urbains connectés

Comme les services " à la demande " deviennent la norme et que les consommateurs continuent de s'approvisionner avec des marques et des produits qui reflètent leurs priorités sociales, les industries agricoles et de santé trouvent de nouveaux moyens d'économiser du temps et de l'argent tout en offrant un meilleur service.
À New Delhi, les clients utilisent l'application WhatsApp pour commander des produits frais directement auprès des agriculteurs qui ont cultivé et produit la nourriture. En Suisse, deux hôpitaux utilisent un service de livraison de drones pour accélérer le transport et les résultats des tests de laboratoire. À quand une utilisation de tels concepts au service des résidents des communautés rurales ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 1685 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines