Magazine Culture

Critiques Séries : Tarantula. Saison 1. Pilot.

Publié le 12 décembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Tarantula // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Carson Mell (Silicon Valley, Room 104) est le créateur de Tarantula, nouvelle comédie animée proposée sur TBS. Très attendue, cette comédie animée est aussi étrange que réussie. On retrouve alors l’humour déjanté de son créateur dans des monologues plutôt funs et des réflexions sur la vie du personnage qui font leur effet. C’est une série qui nous offre une introspection étrange sur la condition humaine mais c’est justement ce qui fait le charme de Tarantula. Rien que le générique de Tarantula est très représentatif de ce que la série est réellement capable de nous proposer et surtout ce qu’elle veut réellement nous raconter. C’est pourquoi Tarantula est une série bizarre, mais une sorte de cure poétique pour l’âme des téléspectateurs. C’est une série loin d’être parfaite mais la vie n’est pas parfaite après tout et c’est donc un peu ce qui représente le mieux l’histoire de Tarantula. Le charme de cette comédie repose clairement dans les personnages du Tierra Chula Resident Hotel et plus communément appelé Tarantula. Les scénaristes savent comment faire afin de rendre les personnages de la série attachants malgré leurs erreurs ou en tout cas ce qu’ils ont de plus imparfait.

Au Tierra Chula Resident Hotel, un tatoueur respecté bien que non-qualifié gratifie les clients de ses monologues introspectifs et absurdes, alors qu'ils ne pensent qu'à faire la fête.

On se retrouve alors avec Echo Johnson, le personnage central de la série qui nous offre tous ses dialogues et monologues. Et c’est une bonne idée finalement donc pourquoi demander plus. Surtout que l’avantage de Tarantula est que tout est toujours très bien équilibré. Echo est étrangement ouvert et intelligent, de sa façon bien entendu. C’est le genre de personnage qui est effrayé par les gorilles et qui pleure quand il mange un burger au bison. Ses amis sont très différents mais tous apportent un vrai petit truc en plus à la série qui peut rendre le spectacle réellement palpitant. Tarantula est aussi une série avec un univers qui nous donne l’impression d’être dans le monde réel, pas si loin que ça de chez nous quoi. Grâce au travail de Danny McBride ou encore Jody Hill, il y a une recherche du réalisme qui se ressent à de nombreuses reprises. On retrouve alors le côté punchy et frais de Vice Principals ou encore Eastbound and Down. Il n’y a que dix petits épisodes, je serais donc au rendez vous afin d’engloutir comme je peux ce récit bien plus palpitant que je n’aurais pu l’imaginer au départ.

Note : 6.5/10. En bref, jolie surprise.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte