Magazine Culture

Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Publié le 12 décembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

The Good Doctor // Saison 1. Episodes 9 et 10. Intangibles / Sacrifice.


Toujours le succès surprise de cette rentrée, The Good Doctor reste aussi une bonne série médicale. « Intangibles » est un épisode mignon et touchant avec juste ce qu’il faut pour être séduits. Il y a des scènes divertissante entre Shaun et les deux femmes de sa vie, ce qui permet de créer de jolis moments de vie. Dans cet épisode, le Dr Melendez travaille avec le Dr Murphy dans le but de sauver un jeune garçon qui a une anomalie du coeur. Mais il y a forcément quelque chose d’intéressant dans l’histoire de ce jeune garçon qui permet de créer un lien entre Shaun et les autres. C’est comme Claire qui tente d’apprendre à Shaun à flirter. Je trouve tout cela mignon car mine de rien cela permet de rester attendris face à ce que The Good Doctor nous raconte. L’épisode reste simple au fond, mais il sait développer des intrigues touchantes grâce à l’attachement que l’on peut avoir pour tel ou tel personnage. C’est comme les cas médicaux qui sont eux aussi suffisamment travaillés dans ce but. Le jeune Gabriel est un personnage touchant et ses problèmes de coeur le sont eux aussi, avec sa mère à côté, désemparée mais fascinée par les docteurs qui sont en train de tout faire pour trouver une façon de le sauver.

Il y a quelque chose de fascinant avec Melendez et Murphy qui utilisent la réalité augmentée afin de réaliser une chirurgie et trouver une façon de sauver le garçon coûte que coûte. Si c’est quelque chose que les médecins peuvent réellement faire alors je trouve ça assez fascinant.

Shaun - « Is fear of failure a good reason not to do this? »

Shaun a toujours les bons mots car le scénario sait très bien que c’est lui qui détient les plus grandes clés de chacun des cas de cet hôpital. Melendez est en tout cas quelqu’un que j’ai vu grandir dans The Good Doctor et devenir de plus en plus attachant. J’apprécie le résultat jusqu’à présent et je suis sûr et certain qu’il y a encore du potentiel pour aller plus loin. Toute cette intrigue nous a alors délivré l’une des scènes les plus mignonnes et touchantes de toute la série pour le moment. « Sacrifice » est légèrement différent mais ne perd pas les intérêts de The Good Doctor. Il y a juste une petite intrigue qui n’a pas réussi à fonctionner aussi bien que l’on aurait probablement pu le souhaiter. C’est un joli et bon épisode, mais il aurait pu être encore mieux, surtout pour nous donner envie de revenir l’année prochaine.

Dans cet épisode, Shaun et Jared travaillent avec Melendez et Andrew sur un cas particulier. Tout cela alors que Shaun tente de se cacher du thérapeute que le Dr Glassman a engagé pour lui. Shaun va avoir sa première grande crise de la saison et Freddie Highmore continue de briller. La scène avec Shaun et Aaron est un grand moment auquel je ne m’attendais pas nécessairement mais The Good Doctor avait besoin de revenir sur la condition psychologique et physique de son héros car c’est l’un des plus gros fils rouges. Comme dans Dr House c’était l’addiction de ce dernier pour la vicodine.

Shaun - « I'm hiding from my therapist. I am not going to get a surround sound speaker system, but I am doing whatever the hell I feel like doing. »

Richard Schiff entre avec cet épisode lui aussi en compétition pour l’un des meilleurs acteurs de la série. Aaron est bon personnage qui a su faire ses preuves au fur et à mesure. Comme cela peut être le cas ici. Mais certaines intrigues n’ont pas réussi à totalement coller à mon goût alors que la série aurait très bien pu s’y prendre autrement. Finalement, The Good Doctor fait des efforts mais ne réussie pas toujours tout. C’est toujours touchant et chargé en bons sentiments, mais c’est ce qui fait le charme de cette série et son intérêt.

Note : 8/10 et 5/10. En bref, si l’on peut s’attendre à mieux par moment, The Good Doctor continue de briller à de nombreuses reprises.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte