Magazine Beauté

Grazia & Love Actually

Publié le 13 décembre 2017 par Laptitebulledelo @PtiteBulledElo
Grazia & Love Actually
Love Actually en fond, un bon petit thé, ma Fluffy qui dort à côté de moi, un peu de chocolat...cette rédaction du Grazia de la semaine se passe à merveille :) Je suis donc ravie de vous retrouver aujourd'hui pour ce petit débrief hebdomadaire, qui, je l'espère vous procurera autant de joie que j'en ai à l'écrire ;) 
Grazia & Love Actually
Grazia & Love Actually
1. Pour commencer, Grazia nous rappelle à quel point Agatha Christie est une auteure qui fascine et surtout qui rapporte : outre les livres qui se vendent comme des petits pains et qui sont très fréquemment adaptés au cinéma, elle inspire également des cocktails et des cocktails (compilés dans les ouvrages Crèmes et Châtiments et Mortels Cocktails), des salons de thé (Miss Marple à Paris) ou encore des circuits touristiques qui passent dans les hôtels où Agatha Christie a séjourné (dont le Old Cataract Assouan d'Assouan, où elle a écrit Meurtre sur le Nil). 2. Lumière ensuite sur l'exposition "Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire", qui met à l'honneur le travail mené par ce couple allemand pour dénoncer le nazisme et les criminels de guerre et ce, tout au long de leur vie. Un couple incroyablement courageux, à découvrir au Mémorial de la Shoah jusqu'au 29 avril.
Grazia & Love Actually
1. Grazia nous présente ensuite Daisy Ridley : la jeune actrice anglaise, à l'affiche du nouveau Star Wars est décrite comme quelqu'un de très simple, qui ne se prend pas au sérieux et dont le succès fulgurant n'a pas changé le quotidien. Je l'aime bien :) 2. L'égérie du numéro de la semaine est Kate Bosworth ! L'actrice australienne vient de tourner un joli petit film autour de la nouvelle collection Croisière de Dior, dans un décor désertique. L'occasion pour elle de revendiquer son côté "femme forte" et déterminée ; et pour changer la vision des femmes dans le monde du cinéma, elle a lancé sa société de production appelée Make Films et s'attache à accueillir chaleureusement les jeunes actrices qui débarquent aux Etats Unis pour tenter leur chance. Kate Bosworth est également au casting de la série The Long Road Home, à voir sur National Geographic.
Grazia & Love Actually
Grazia & Love Actually
1. Cette semaine, Grazia met la beauté naturelle à l'honneur ! On retrouve tout d'abord tout un article sur les plantes dites adaptogènes, qui rééquilibrent le corps en s'adaptant à ses besoins et en régulant notamment le système nerveux. La naturopathie s'appuie beaucoup sur elles ! Le cassis, le romarin ou le ginseng en font partie et elles sont parfaites en hiver, consommées en cure :) 2. Nature toujours, avec un dossier consacré aux marques cosmétiques qui respectent le rythme des saisons et des plantes ainsi que les cycles solaires ou lunaires pour formuler leurs soins (Garancia, Omoyé, Aïny), un peu à la manière des "sorcières" et guérisseuses d'antan. Avec un soupçon de spiritualité, bien sûr, pour se reconnecter à soi-même et à la nature environnante, mais sans renier les progrès de la science et de la technologie ! 
Grazia & Love Actually
Grazia & Love Actually
1. Grazia nous alerte ensuite sur les conditions de travail de celles et ceux qui réalisent nos manucures : les produits qu'elles et ils inhalent toute la journée et la posture, très voûtée, qu'ils et elles adoptent durant leurs heures de travail  sont très néfastes pour leur santé. Un problème reconnu puisque les futures mamans doivent par exemple quitter leur poste dés le deuxième mois de grossesse, mais qui nécessite d'être résolu. 2. Que devient Martine ? L'héroïne des petites filles évolue avec son temps et se met par exemple aux réseaux sociaux dans ses aventures ; mais le changement le plus significatif serait plutôt son côté moins "tradi", moins vieille France puisqu'elle n'est plus présentée "comme une future mère". Ca, c'est une bonne chose ! 
Grazia & Love Actually
1. La rédaction nous plonge ensuite dans le quotidien terrifiant des Rohingyas, victimes de génocide en Birmanie, en partageant les récits de ces femmes, de ses hommes et surtout de ces enfants qui ont vu et vécu le pire, aux mains des militaires Birmans. Des pages bouleversantes, qui nous font nous demander comment de telles atrocités sont possibles en 2017...Plus de 600 000 d'entre eux sont amassés dans des camps de fortune au Bangladesh, parfois à la recherche d'un membre de leur famille disparu. Espérons que tout soit mis en oeuvre pour que ces atrocités cessent et surtout pour que les Rohingyas finissent par obtenir un véritable statut aux yeux de la loi birmane (un problème insoluble depuis plus de 40 ans). 2. Et à ce sujet, Grazia rappelle que certains Youtubeurs (Jérôme Jarre) et personnalités se sont mobilisés pour dénoncer cette barbarie et surtout, pour récolter des fonds, afin de pouvoir fournir à ces victimes de guerre les biens de première nécessité dont elles pourraient avoir besoin. On sent une pointe de cynisme dans les lignes de cet article, qui semble vouloir dire que cette mobilisation digitale n'est qu'un voeu pieux : mais au moins, ils ont fait quelque chose, eux ;) 
Grazia & Love Actually
Et on termine sur une note un peu plus joyeuse, avec le dossier Cadeaux de Noël de la rédaction ! Les présents sont classés en deux catégories, Responsable ou Irresponsable, avec, dans la première, les baskets vegan Veja, un kit de beauté en papier recyclable, un bonnet dont les bénéfices des ventes sont reversées au Téléthon...et dans la seconde, l'iPhone X ;) 
Grazia & Love Actually
Grazia & Love Actually
Alors, que pensez-vous de ce Grazia ? En attendant de lire vos commentaires, je vous fais des bisettes :)
Grazia & Love Actually


blogger

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laptitebulledelo 3026 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte