Magazine Bons plans

Déployer le RGPD : attention, la date se rapproche

Publié le 13 décembre 2017 par Howto

Vous êtes une entreprise qui traite beaucoup de données clients au quotidien ? Vous disposez d'un fichier volumineux, et pourvu de certaines informations dites sensibles ? Vous traitez, d'ici ou d'ailleurs, des données en rapport avec des citoyens européens ? Vous êtes donc concerné par le RGPD.

Il s'agit du règlement général pour la protection des données. Actuellement, les citoyens voient leurs données utilisées et traitées au quotidien, et ce bien plus qu'auparavant. Et si la loi informatique et libertés suffisait auparavant à éviter les écarts, ce n'est désormais plus le cas, et le traitement des données a pris une telle ampleur qu'il est difficile de se contenter de cette seule loi.

Le RGPD est une directive européenne, mais elle s'applique au monde entier. En effet, elle pointe aussi du doigt les entreprises non européennes, mais traitant des données de citoyens de notre continent. C'est donc un changement global qui s'apprête à avoir lieu un peu partout dans le monde, avec l'application de la RGPD.

Cependant, si vous êtes chef d'entreprise, pensez à vous mettre à jour très rapidement : le RGPD sera bientôt applicable et des contrôles pourront être effectués. Coheris et Données RGPD ont créé une formation qui vous aidera à appliquer ce nouveau règlement.

Quand faut-il déployer le RGPD ?

Il faut savoir que le RGPD devra être déployé très rapidement, pour être dans les temps. La dead line se situe en effet au 25 mai 2018, date à laquelle les entreprises et les administrations devront avoir fait le nécessaire pour protéger les données personnelles des citoyens concernés.

Et ces données sont de différentes natures : il s'agit parfois de basiques, comme le nom et le prénom, ainsi que l'adresse. L'e-mail est aussi une donnée personnelle, au même titre que peut l'être un CV déposé dans une entreprise. Certaines administrations traitent des données plus sensibles encore, qui font l'objet d'une prise en charge encore un peu plus stricte.

Les champs de commentaires notamment doivent être examinés de manière précise, car ceux-ci contiennent parfois des indications douteuses, qui ne feront pas bon ménage avec les obligations liées au RGPD.

Toutes ces informations doivent donc faire l'objet d'un traitement rapide, afin de pouvoir être dans les temps, et éviter les graves sanctions appliquées par la CNIL.

Ce que l'on risque à ne pas déployer le RGPD

Les risques sont importants pour les entreprises concernées par le RGPD qui ne mettraient pas les moyens nécessaires en place d'ici le mois de mai.

Notamment, des amendes très lourdes pourront être appliquées, pouvant représenter un pourcentage important du chiffre d'affaires, à 4%, en plus d'autres dispositions qui sont tout à fait inquiétantes pour certaines entreprises.

Il est donc nécessaire de ne pas attendre pour déployer le RGPD, et pour former ses équipes afin de les sensibiliser aux données personnelles et à leur impact. Par chance, de nombreux outils vous permettront de gagner du temps dans votre traitement des données.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Howto 267 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines